lalibrairie.com

vous êtes déjà client, identifiez-vous



Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici

vous n'êtes pas encore client, inscrivez-vous


Consultez nos Conditions Générales de Ventes

  liste envies menu roll menu

Veuillez vous identifier pour consulter votre liste d'envies



Votre panier est vide



ombre gaucheombre droite

les lectures recommandées par nos librairies

Tous unis dans la tranchée ? : 1914-1918, les intellectuels rencontrent le peuple

coup de coeur

Auteur(s) : Nicolas Mariot

Edition : Points

Collection : Points

Format : Broché

Nb de pages : 487

Date de parution : 02/02/2017

En stockEn stock
dans notre réseau
11,00 €
envoyer pas emailEnvoyer par mail

coup de coeur Chronique rédigée par Jean-Eric (Millepages)

En 1914 et après, dans une France composée majoritairement de paysans et d'ouvriers, comment furent accueillis et acceptés les intellectuels dans le quotidien exigu des tranchées? Comment ces hommes aux mains délicates et au vocabulaire choisi, peu habitués à la rudesse, vivèrent-ils l'apreté de la vie au front et les manières de la soldatesque ? Quid de leur isolement intellectuel et de leur inutilité manuelle?

S'appuyant sur les carnets et les correspondances d'auteurs et d'artistes célèbres ayant pris part au conflit, Nicolas Mariot analyse plus largement les rapports sociaux sur le champ de bataille.

Une approche originale et passionnante d'une guerre où toutes les classes sociales furent brassées dans la boue et le sang.

Tous unis dans la tranchée ? L'auteur, sociologue et historien, traque dans les correspondances, carnets et autres témoignages d'Henri Barbusse, Marc Bloch, Maurice Genevoix, Apollinaire, Georges Duhamel ou Léon Werth, toutes les mentions, jusqu'aux plus infimes et apparemment anodines, qui disent l'état des rapports sociaux dans les tranchées. Ce sont elles qui composent l'essentiel de la matière de ce livre. Car en décrivant le monde des tranchées, et l'épreuve de la boue ou des bombardements, ces intellectuels livrent un témoignage sur leur découverte des classes populaires, leurs perceptions des soldats côtoyés, qu'il s'agisse de « camarades » ou de « leurs hommes », et donc sur les écarts et les différences sociales à la fois maintenues et déplacées durant le conflit. Une profonde remise en cause de la Grande Guerre comme creuset d'une osmose entre groupes sociaux.

Nicolas Mariot
Directeur de recherches au CNRS, il est l'auteur de Histoire d'un sacrifice. Robert, Alice et la guerre, 1914-1917 (Seuil, 2017) et, avec Claire Zalc, de Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre (Odile Jacob, 2010).

Format : Broché

Nb de pages : 487 pages

Poids : 322 g

Dimensions : 11 cm X 18 cm

Collection(s) : Points

Editeur : Points

Date de parution : 02/02/2017

ISBN : 978-2-7578-6425-8

EAN : 9782757864258

du même auteur