1789-1799, combats de femmes : les révolutionnaires excluent les citoyennes
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 244 pages
Poids : 335 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
EAN : 9782746703971

1789-1799, combats de femmes

les révolutionnaires excluent les citoyennes

chez Autrement

Collection(s) : Mémoires

Paru le | Broché 244 pages

Tout public

19.30 Indisponible

Olivier Blanc, Marie-Jo Bonnet, Dominique Dessertine et al.


Quatrième de couverture

Dans la lignée de 1939-1945 : combats de femmes, Autrement vous invite à explorer un paradoxe de la Révolution française.

Dès le début de la Révolution, les femmes ont écrit des pétitions, assisté aux assemblées, créé des clubs, manifesté, voulu faire partie de la garde nationale et demandé le droit de vote. Religieuses ou vendéennes, elles ont activement résisté à l'ordre nouveau.

Alors, pourquoi, au moment où notre démocratie moderne se mettait en place, les femmes ont-elles été exclues de la sphère politique ? Pourquoi des hommes si audacieux, se contentent-ils d'une "république des frères" (G. Fraisse) ? Le discours médical qui établit l'infériorisation naturelle de la femme au XVIIIe siècle, ainsi que celui des maîtres à penser, philosophes des Lumières, nous fournit des pistes de réflexion.

Malgré l'action d'Olympe de Gouges et sa "déclaration des droits de la femme et de la citoyenne", malgré d'autres héroïnes comme Manon Rolland, Charlotte Corday, Théroigne de Méricourt ou de nombreuses anonymes, les femmes ne furent décorées que du titre de citoyennes. Et pour entamer le monopole politique du personnel masculin, elles devront se battre pendant plus de 150 ans... La lutte est-elle d'ailleurs vraiment terminée lorsqu'on voit le peu de progrès obtenu aux dernières législatives après le contournement légal de la loi sur la parité ?