3 minutes 33 secondes
facebook twitter

3 minutes 33 secondes

de

chez Liana Levi

Collection(s) : Piccolo, n° 107

Paru le | Broché 361 pages

Poche Livre broché
12.50 Indisponible

traduit de l'anglais par Michelle Herpe-Voslinsky


Chronique Page des libraires, rédigée par Coline Hugel Librairie La Colline aux Livres (Bergerac)

Dans les années 1940, le jazz n’est pas une musique franchement à la mode chez les nazis. Dans une Allemagne en guerre, un groupe de musiciens noirs qui s’adonnent à ce rythme diabolique risque fort d’y laisser la peau. C’est Sid, le contrebassiste du groupe, qui nous raconte leur histoire. C’est Sid aussi qui a accompagné Hiero dans un bar pour trouver du lait à un moment où toute sortie frisait la folie pure. C’est donc lui qui le verra pour la dernière fois : « mais juste à ce moment les Boches ont ouvert en grand la porte du Coup et sa chaîne a chanté. Ils ont pris Hiero par le bras et l’ont fait sortir […]. Je suis resté là à regarder Hiero s’en aller. » C’est Sid encore que l’on retrouve cinquante ans plus tard, abîmé par les années, les remords, l’alcool. Chip vient le chercher pour aller à Berlin, au Festival Hieronymus Falk donné en mémoire du prodige disparu après sa libération du camp de Mauthausen. C’est Sid toujours qui va découvrir un sacré paquet de surprises… pas toutes agréables.

3 minutes 33 secondes

Un disque de 3 minutes 33 secondes, c'est tout ce qu'il reste de ce temps-là. De ce Paris occupé où trois jazzmen planqués pour échapper aux nazis tentaient malgré tout d'enregistrer un morceau. Sid, Chip, et Hiero, deux Noirs de Baltimore et un métis allemand, unis le temps d'un enregistrement frondeur. Avant, c'est à Berlin qu'ils jouaient, quand l'Amérique marquait le tempo des folles nuits européennes. Avant que Goebbels n'interdise cette « musique nègre » et qu'eux trouvent refuge en France et rencontrent le grand Armstrong. Mais, parfois, il ne faut guère plus de trois minutes pour qu'un destin bascule. Un regard enjôleur, une ligne de basse qui dérape, des papiers qui n'arrivent pas...

Dans ce roman émouvant et drôle, Esi Edugyan brosse le portrait savoureux d'une époque, d'un milieu, d'une amitié.

« Esi Edugyan raconte avec tendresse l'histoire d'une trahison amoureuse et artistique aux terribles conséquences. » Sud-Ouest Dimanche

« Remarquable. » Ouest France
A Paris, en 1940, trois musiciens de jazz, deux Américains noirs, Sid et Chip, et un métis Allemand, Hiero, enregistrent le disque qu'ils auraient dû faire avec Armstrong. Un matin, Hiero est arrêté par les nazis. Cinquante-deux ans plus tard, en 1992, Sid apprend que Hiero ne serait pas mort et vivrait en Pologne. Les souvenirs ressurgissent, tandis que Chip l'accuse d'avoir livré Hiero. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 361 pages
Poids : 303 g
Dimensions : 12cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-86746-728-8
EAN : 9782867467288

Du même auteur : Esi Edugyan