68, une histoire collective : 1962-1981
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 880 pages
Poids : 1189 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-348-03604-0
EAN : 9782348036040

68, une histoire collective

1962-1981

chez La Découverte

Collection(s) : Essais & documents

Paru le | Broché 880 pages

Public motivé

29.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

préface inédite des auteurs


Quatrième de couverture

68
Une histoire collective (1962-1981)

Mai 68 demeure l'un des moments de l'histoire contemporaine de la France qui suscitent les plus vifs débats : les « années 68 » dérangent autant qu'elles fascinent. Elles restent pourtant largement méconnues - et d'autant plus qu'on ne retient que son fameux mois de mai, les barricades du Quartier latin et l'occupation de la Sorbonne. Or ces scènes participent d'un paysage beaucoup plus vaste, à Paris, en province et à l'étranger. Surtout, on ne peut comprendre les raisons et les effets du « moment 68 » sans examiner la longue séquence historique dans laquelle il s'inscrit, de la fin de la guerre d'Algérie en 1962 à l'élection de François Mitterrand en 1981, de la révolution cubaine à la révolution iranienne.

Cet ouvrage invite à parcourir l'histoire de ces vingt années qui ont transformé la société française. Acteurs anonymes et célèbres, lieux connus et inconnus, objets de la culture matérielle et artistique s'animent et se côtoient pour nourrir cette histoire polyphonique qui touche aussi bien l'urbanisme que le corps, la vie intellectuelle que la condition ouvrière, le cinéma que l'économie. Ce paysage recomposé donne à voir l'intensité des débats politiques ainsi que l'incroyable diversité des luttes et des aspirations dont ces années furent le théâtre.

Biographie

Philippe Artières est historien, directeur de recherches au CNRS et à l'École des hautes études en sciences sociales. Il poursuit des recherches sur l'écriture et en particulier les écrits de la contestation. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont, à La Découverte, Clinique de l'écriture (2008, 2013) ou encore La Police de l'écriture (2013).

Michelle Zancarini-Fournel, professeure émérite à l'université Claude-Bernard Lyon-I, spécialiste en histoire contemporaine, est notamment l'auteure de L'Histoire des femmes en France XIXe-XXe siècles (PUR, 2005) et de Les Luttes et les Rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours (Zones/La Découverte, 2016)