9 mois, et caetera
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 269 pages
Poids : 330 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-213-63330-5
EAN : 9782213633305

9 mois, et caetera

de ,

chez Fayard

Collection(s) : Documents

Paru le | Broché 269 pages

Tout public

19.30 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Non, l'instinct maternel et l'instinct paternel n'existent pas.

Oui, la maternité se construit.

Non, les pères et les mères ne sont pas égaux.

Oui, il faut un père et une mère pour établir une filiation.

Oui, deux hommes ou deux femmes peuvent être parents ensemble.

Oui, on doit autoriser les mères porteuses et les rémunérer.

Non, nous ne voulons pas que la science permettre d'être mère à 70 ans.

Non, nous ne voulons pas que les morts fassent des enfants.

Oui, le diagnostic prénatal est délétère.

Non, l'anonymat du don de gamètes n'est pas à lui seul perturbant pour l'enfant.

Oui, on peut interrompre la vie foetale jusqu'à la naissance.

Non, le foetus biologique n'est pas une personne à part entière.

Oui, le foetus est un Sujet.

Oui, on peut vivre sans enfant.

Non, le clonage n'est pas un crime contre l'humanité.

Deux spécialistes de la maternité se sont réunis pour penser, échanger, confronter leurs avis sur des sujets brûlants d'actualité qui révèlent la complexité des enjeux actuels autour de la naissance.

Les auteurs ont accepté la rencontre de leurs différences, parfois de leurs différends, développant des exemples concrets, des histoires vraies qu'ils ont été amenés à traiter dans leur pratique. Ils ont écrit un livre singulier qui se positionne sur toutes ces questions et jette un éclairage inédit sur les décisions éthiques à venir en matière de construction familiale.

Biographie

Sophie Marinopoulos est psychologue clinicienne et psychanalyste à la maternité du CHU de Nantes. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Le Corps bavard (Fayard, 2007).

Israël Nisand est professeur de gynécologie-obstétrique au CHU de Strasbourg.

Du même auteur : Sophie Marinopoulos