A qui appartiennent les images ? : le paradoxe des archives, entre marchandisation, libre circulation et respect des oeuvres
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 149 pages
Poids : 192 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7351-2363-6
EAN : 9782735123636

A qui appartiennent les images ?

le paradoxe des archives, entre marchandisation, libre circulation et respect des oeuvres

chez Maison des sciences de l'homme

Collection(s) : Interventions

Paru le | Broché 149 pages

Public motivé

12.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Les images d'archives - bien précieux à la fois matériel et immatériel - sont aujourd'hui indispensables pour écrire et penser l'histoire.

Pourtant, à l'heure où le numérique révolutionne leurs conditions d'accès, de reproduction et intensifie leur circulation, elles ne bénéficient pas d'un statut équivalent à celui des archives écrites ou des oeuvres d'art.

Leur valorisation tout comme leurs métamorphoses soulèvent de nombreuses questions : politiques, juridiques, éthiques, économiques et esthétiques qui nécessitent une réflexion interdisciplinaire.

Autour de Sylvie Lindeperg et d'Ania Szczepanska, des personnalités influentes du monde des images ouvrent le débat pour tenter de préserver ce qui est au fondement de l'imaginaire collectif du passé.

Biographie

Sylvie Lindeperg est historienne, membre de l'Institut universitaire de France, professeure à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle a écrit et dirigé une quinzaine d'ouvrages parmi lesquels : Les Écrans de l'ombre ; Clio de 5 à 7 ; Nuit et Brouillard. Un film dans l'histoire ; La Voie des images.

Ania Szczepanska est maître de conférences à Paris 1 Panthéon-Sorbonne en histoire du cinéma. Ses travaux portent sur les cinématographies de l'Est et le cinéma documentaire. Elle a réalisé le film documentaire Nous filmons le peuple ! consacré à l'engagement politique des cinéastes en Pologne communiste.