Abondance et liberté
facebook twitter

Abondance et liberté

une histoire environnementale des idées politiques

de

chez La Découverte

Paru le | Broché 459 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
24.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Sous la forme d'une magistrale enquête philosophique et historique, ce livre propose une histoire inédite : une histoire environnementale des idées politiques modernes. Il n'ambitionne donc pas de chercher dans ces dernières les germes de la pensée écologique (comme d'autres l'ont fait), mais bien de montrer comment toutes, qu'elles se revendiquent ou non de l'idéal écologiste, sont informées par une certaine conception du rapport à la terre et à l'environnement.

Il se trouve que les principales catégories politiques de la modernité se sont fondées sur l'idée d'une amélioration de la nature, d'une victoire décisive sur ses avarices et d'une illimitation de l'accès aux ressources terrestres. Ainsi la société politique d'individus libres, égaux et prospères voulue par les Modernes s'est-elle pensée, notamment avec l'essor de l'industrie assimilé au progrès, comme affranchie vis-à-vis des pesanteurs du monde.

Or ce pacte entre démocratie et croissance est aujourd'hui remis en question par le changement climatique et le bouleversement des équilibres écologiques. Il nous revient donc de donner un nouvel horizon à l'idéal d'émancipation politique, étant entendu que celui-ci ne peut plus reposer sur les promesses d'extension infinie du capitalisme industriel.

Pour y parvenir, l'écologie doit hériter du socialisme du XIXe siècle la capacité qu'il a eue de réagir au grand choc géo-écologique de l'industrialisation. Mais elle doit redéployer l'impératif de protection de la société dans une nouvelle direction, qui prenne acte de la solidarité des groupes sociaux avec leurs milieux dans un monde transformé par le changement climatique.
Après avoir démontré que l'idéal d'émancipation politique s'est forgé en adéquation avec l'idée d'une maîtrise complète de la nature, l'auteur décrit les enjeux majeurs de la crise écologique contemporaine. Il étudie les principaux textes de la pensée politique moderne du XVIIe au XXIe siècle pour proposer une histoire environnementale de la liberté. ©Electre 2021

Christophe B. le 13/05/2020

très bien

Pierre L. le 21/04/2020

Une histoire qui remet notre modernité en perspective

Cet ouvrage est une lecture essentielle pour tous ceux qui s'intéressent aux questions environnementales du point de vue de la pensée politique et philosophique. Pierre Charbonnier montre que, si notre modernité à fait de la "nature" un objet de pensée la part entière et surtout autour duquel gravitent beaucoup d'autres problèmes, elle n'a jamais été réellement absente des pensées politiques. En adoptant le couple conceptuel abondance-liberté, il montre comment la "nature" se décline au fil des siècles ; ce choix conceptuel a certes des vertus explicatives importantes, mais aussi ouvre des perspectives. S'il n'est aucunement abscons, sa lecture sera peut-être parfois difficile pour ceux qui ont peu de connaissances sur ces sujets.

Format : Broché
Nb de pages : 459 pages
Poids : 570 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-348-04678-0
EAN : 9782348046780

Du même auteur : Pierre Charbonnier