Adieu à l'Eglise
facebook twitter

Adieu à l'Eglise

sociohistoire d'un départ

de ,

chez L'Harmattan

Collection(s) : Logiques sociales. Documents

Paru le | Broché 201 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
21.50 Disponible - Expédié sous 11 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Adieu à l'Église

De 1967 à 1969, Philippe Cibois a été prêtre dans une paroisse parisienne, puis il a quitté l'Église. Ce livre raconte et explique les raisons de son départ.

Le récit prend la forme d'un journal car, sociologue de profession, il se sentait peu disposé à l'écrire lui-même jusqu'à ce que son envie de parler croise le désir d'écrire de sa fille. Ce journal se fait donc à deux voix, l'une racontant la création de sa vocation à l'école paroissiale, sa famille, son passage à la paroisse universitaire dirigée par Jean-Marie Lustiger, le séminaire d'Issy-les-Moulineaux, la vie de vicaire dans une paroisse parisienne, le mouvement Échanges et Dialogue, le départ. La deuxième voix fait état de la fabrication du récit et de la découverte du monde catholique par quelqu'un qui en ignorait tout.

Les raisons de son départ sont présentées dans deux textes sociologiques. Le premier en montre la spécificité, comment une sortie de la croyance s'est opérée. Le deuxième texte est une analyse sociologique de la vocation telle qu'elle se pratiquait à l'époque : on y découvrira le rôle d'un grand séminaire que Renan décrit dans ses Souvenirs
d'enfance et de jeunesse.
Sous la forme d'un journal, le sociologue revient sur la fonction de prêtre qu'il a exercé de 1967 à 1969. Il raconte sa vocation, sa formation, son séminaire, sa vie de vicaire dans une paroisse parisienne puis son départ. Sa fille, professeure de lettres, propose une analyse sociologique de la croyance, du départ, de la fabrication du récit et de la découverte du monde catholique. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 201 pages
Poids : 257 g
Dimensions : 14cm X 26cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-14305-7
EAN : 9782343143057

Du même auteur : Philippe Cibois