Ainsi fait-on mourir un monde
facebook twitter

Ainsi fait-on mourir un monde

du passé ethnographique à l'extinction des sociétés paysannes
essai suivi d'un entretien avec Marcel Gauchet

de

chez Gascogne

Paru le | Broché 344 pages

Tout public

Grand format Livre broché
20.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Ainsi fait-on mourir un monde

Dans la continuité de ses ouvrages, Philippe Dubourg parachève son diagnostic sur l'évolution de la société post moderne à partir de son négatif, les sociétés paysannes perdues. L'historien et philosophe Marcel Gauchet lui apporte sa caution dans un long entretien qui clôt l'essai. Le maire retraité de lettres s'engage dans une interprétation anthropologique
de la lente disparition des sociétés paysannes.

L'inconscient occidental de nature colonialiste qui impose depuis de nombreuses décennies à nos pays blasés de modernité matérialiste son modèle de société de nantis, puis dans un deuxième temps à toute la planète, éradique en même temps la matrice de notre humanisme, les invariants de nos rapports au monde. Nos sociétés en rupture de civilisation comprennent-elles qu'elles ne pourront vivre éternellement sur leur rythme épuisant pour l'ensemble des conditions de vie, en se jetant comme elles le font dans les bras de l'injuste mondialisation capitaliste, de son libéralisme financiarisé, de ses élites déconnectées, de sa technocratie urbaine ?

« Est-ce cela que l'être humain attend de la vie ? » (Marcel Gauchet)

A une étude ethnographique et historique de la société rurale traditionnelle d'avant 1914, succède une vision sans concession d'une évolution aboutissant à une concentration métropolitaine des richesses et des pouvoirs, et, par contrecoup, à de multiples désertifications de nos territoires, la Réforme territoriale venant accentuer dramatiquement les déséquilibres. Le processus est sans nul doute catastrophiquement transposable à l'échelle de la planète.

De nombreux penseurs viennent corroborer l'analyse : depuis des décennies, ils tiennent le rôle de « lanceurs d'alerte », en héritiers de Claude Lévi-Strauss. L'essai se place délibérément dans sa filiation.
Maire d'une commune rurale des Landes, l'auteur propose une lecture anthropologique de la disparition des sociétés paysannes. Selon lui, le déclin de la société rurale traditionnelle est causé par la mondialisation, le libéralisme, la concentration des richesses et des pouvoirs dans les villes et la réforme territoriale. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 344 pages
Poids : 500 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36666-104-0
EAN : 9782366661040

Du même auteur : Philippe Dubourg