Alabama 1963
facebook twitter

Alabama 1963

de ,

chez Cherche Midi

Collection(s) : Romans

Paru le | Broché 376 pages

Grand format Livre broché
18.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Alabama 1963

Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d'une fillette noire est retrouvé. La police s'en préoccupe de loin. Mais voilà que d'autres petites filles noires disparaissent...

Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d'enquêter pour le père de la première victime.

Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s'interroge : « Les petites filles, ça disparaît pas comme ça... »

Deux êtres que tout oppose. A priori.

Sous des airs de polar américain, Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les États-Unis des années I960, sur fond de ségrégation, de Ku klux Klan et d'assassinat de Kennedy.
En 1963, le corps sans vie d'une petite fille noire est retrouvé à Birmingham, en Alabama. Bientôt, d'autres fillettes disparaissent. Bud Larkin, un détective privé alcoolique et raciste, accepte d'enquêter pour le père de la première victime. A priori, tout oppose Bud à Adela Cobb, une jeune mère de famille noire, veuve et femme de ménage. Premier roman. ©Electre 2021

Annesophiebooks le 25/11/2020

Alabama

Une lecture que je ne garderai hélas pas très longtemps en mémoire. Alabama 1963 est un roman qui a énormément fait parler de lui, autant au sein de la blogosphère qu’ailleurs, avec la plupart du temps d’excellents retours. Malheureusement, je fais partie du très petit nombre de lecteurs qui n’ont pas été passionnés. Le roman n’est pas mauvais (loin s’en faut), mais personnellement je n’ai pas trouvé entre ses pages les qualités que je recherche dans une nouvelle lecture. L’intrigue, même si elle est efficace, ne se démarque pas des nombreuses autres que l’on a déjà rencontrées dans d’autres romans traitant de ce sujet. Je n’ai éprouvé aucune empathie pour les différents personnages. Là encore, ils ne sont pas inintéressants, mais je les ai trouvés trop lisses, et, paradoxalement, parfois trop caricaturaux. Pour le style, là encore il m’a manqué ce petit plus qui nous fait des fois adorer des lectures qui pêchent par d’autres aspects. Mon plus gros souci a été le manque total d’attachement et d’immersion que j’ai ressenti jusqu’à la fin. À aucun moment je n’ai « vécu » l’histoire et oublié que j’étais en train de tenir un livre. Pour autant je comprends qu’il ait remporté un tel succès. Le sujet est passionnant, et malheureusement encore parfois d’actualité. De plus, c’est un polar qui se tient, et qui répondra aisément à l’attente de beaucoup. Néanmoins, pour ceux et celles qui ont déjà lu de nombreux romans abordant ce thème, ou se situant à cette époque, l’impression de « déjà-lu » pourrait leur poser la même petite déception qu’à moi. Un bon polar, tout à fait correct, écrit à quatre mains par des auteurs dont on sent l’expérience, et qui plaira donc aux lecteurs qui cherchent à mieux connaître cette période, mais un peu moins à ceux qui en ont déjà eu l’occasion d’en lire de nombreux autres. Mais le mieux, comme toujours, est de vous faire votre propre opinion. Belle découverte à tous.

Format : Broché
Nb de pages : 376 pages
Poids : 480 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7491-6591-2
EAN : 9782749165912

Du même auteur : Ludovic Manchette


Du même auteur : Christian Niemiec