Alexandre Millerand : un combattant à l'Elysée

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 379 pages
Poids : 576 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-271-11600-0
EAN : 9782271116000

Alexandre Millerand

un combattant à l'Elysée

de

chez CNRS Editions

Paru le | Broché 379 pages

Public motivé

26.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Un combattant à l'Élysée

Député à vingt-cinq ans, premier socialiste à recevoir un portefeuille ministériel, ministre de la Guerre en 1914, représentant du Gouvernement dans l'Alsace redevenue française, président du Conseil puis président de la République en 1920, Alexandre Millerand a mené sa carrière politique à la vitesse « d'un boulet de canon », selon l'expression de son camarade Viviani.

Pourtant, malgré une oeuvre incontestable de pionnier, il est aujourd'hui le grand oublié du roman national, à la différence de ses amis, Clemenceau, Poincaré, Briand ou Jaurès. L'engagement de celui qui s'illustra comme un des premiers adversaires de Boulanger et un défenseur de Dreyfus a été mal compris. Dépassé à gauche alors qu'il défend l'idéal républicain et un socialisme du gouvernement, il l'est aussi à droite, son patriotisme ayant été largement utilisé et manipulé par l'extrême droite. Son idéal de gouvernement au centre est rejeté par les partis politiques, qui le chassent brutalement du pouvoir en 1924, le précipitant dans une retraite volontaire de vingt années.

Grâce à l'exploitation d'archives inédites, Jean-Philippe Dumas retrace le parcours de cet homme politique tout entier d'exigence et de refus du compromis. À travers le regard toujours vif de celui-ci, il relit l'histoire de la Troisième République, mais surtout fait revivre une pensée essentielle sur la France, la République et la nation.

À l'heure où les thèmes mis en avant par Millerand, la laïcité, le patriotisme, la modernisation des institutions, mais aussi le paritarisme, sont au coeur des débats qui passionnent la société française, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à l'expérience d'un homme qui a conduit le pays aux moments les plus dramatiques de son histoire.

Biographie

Ancien élève de l'école nationale des Chartes, docteur en histoire, Jean-Philippe Dumas est conservateur général du patrimoine au ministère des Affaires étrangères et chercheur associé à l'École pratique des hautes études. Il est notamment l'auteur de Gambetta, le commis-voyageur de la République (Belin, 2011) ; Trésors du Quai d'Orsay. Un siècle d'archives photographiques (avec Marc Lambron, Flammarion, 2014) et L'État, moteur du progrès.
Le ministère du Commerce et de l'Industrie, 1870-1914 (Comité d'histoire économique et financière, 2016).