Alfred Cortot
facebook twitter

Alfred Cortot

de ,

chez Fayard

Collection(s) : Musique

Paru le | Broché 464 pages

Tout public

Grand format Livre broché
26.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Instrumentiste virtuose, chef d'orchestre, chambriste, pédagogue aux méthodes et aux conceptions innovantes, musicographe, collectionneur, administrateur d'institutions, Alfred Cortot (1877-1962) brille aujourd'hui à travers ses enregistrements, ses écrits et ses « Éditions de travail », mais également par le biais de l'École normale de musique, qu'il a fondée en 1919. Interprète par excellence de Chopin, vaillant beethovénien, schumannien exalté, grand lisztien, wagnérien militant, cet héritier de l'âge romantique fut aussi le défenseur et le propagateur de la musique française de son temps à travers le monde.

Pendant l'Occupation, il a exercé des fonctions administratives et politiques. Motivée par sa germanophilie culturelle, son adhésion à l'idéologie vichyste ne fait pas de doute, pas plus que son ambition politique de réformer les conditions de la vie musicale française. Persistant dans ses convictions collaborationnistes jusqu'en 1944, il se voit violemment reprocher son attitude à la Libération ; il s'éloigne de la France et continue sa carrière de pianiste, donnant encore quelque cent à cent cinquante concerts par an et parcourant inlassablement le monde.

Portrait d'artiste scrutant avec finesse ce qui caractérise le jeu et l'héritage de Cortot dans son immense répertoire, cet ouvrage n'est ni un réquisitoire ni une tentative de réhabilitation. Adossée à d'incontestables documents, au carrefour de l'histoire culturelle et de la musicologie, cette nouvelle biographie entend dépasser les ambiguïtés de la mémoire d'Alfred Cortot. Elle présente sans concessions et dans tous ses aspects le génie protéiforme de l'un des plus illustres musiciens français de la première moitié du XXe siècle.
Portrait du pianiste français (1877-1962) qui élargit au fil du temps son activité musicale à la direction d'orchestre, à l'édition, à l'enseignement et à la création de l'Ecole normale de musique en 1919. Les auteurs reviennent également sur son adhésion au régime de Vichy sous l'Occupation, qui lui valut une ostracisation en France après la Seconde Guerre mondiale. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 464 pages
Poids : 769 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-213-70166-0
EAN : 9782213701660

Du même auteur : Rémi Jacobs