Amère patrie : à propos de la littérature autrichienne

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 251 pages
Poids : 238 g
Dimensions : 12cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-07286-5
EAN : 9782330072865

Amère patrie

à propos de la littérature autrichienne

de

chez Actes Sud

Paru le | Broché 251 pages

Tout public

22.50 Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

essais traduits de l'allemand par Patrick Charbonneau


Quatrième de couverture

Amère patrie

Dans ce recueil d'essais que W. G. Sebald consacra à la littérature autrichienne se reflètent ses plus intimes préoccupations : l'exil, la patrie perdue, la patrie dont on ne se défait jamais... A travers les vies et les oeuvres d'une dizaine d'auteurs (parmi lesquels Jean Améry, Franz Kafka, Peter Handke et Joseph Roth) surgit l'histoire mouvementée de l'Autriche, son nationalisme et le sort qui en découla pour la population juive.

« Étant donné l'évolution particulière, traumatique à maints égards, que l'Autriche a connue depuis l'époque du vaste empire des Habsbourg jusqu'à sa refondation dans les années d'après guerre en passant par la petite République alpine puis l'État corporatif et l'Anschluss, autrement dit le rattachement à la funeste Grande Allemagne, la thématique tournant autour des notions de Heimat - de (pente) patrie, de province, de pays frontalier, d'étranger, d'étrangeté et d'exil - revêt une importance prédominante dans la littérature autrichienne des XIXe et XXe siècles. »
W. G. Sebald(Extrait de la préface)

Biographie

Né en 1944 en Bavière, W G. Sebald vivait depuis 1966 à Norwich, en Angleterre, où il enseignait la littérature à l'université d'East Anglia. Décédé en 2001, il laisse une oeuvre importante, traduite en français par Actes Sud, qui lui a valu une reconnaissance internationale. La Description du malheur (1985) et Amère patrie (1991) sont ses premières publications, déjà situées à la lisière de l'essai et du récit littéraire.

Du même auteur : Winfried Georg Sebald