American desperado
facebook twitter

American desperado

une vie dans la mafia, le trafic de cocaïne et les services secrets

de ,

chez Le Livre de poche

Collection(s) : Le Livre de poche, n° 33634

Paru le | Broché 733 pages

Tout public

Poche Livre broché
9.90 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Patricia Carrera


(Le comptoir des mots)

ÉPOUSTOUFLANT !!
Entrez dans la peau d'une immense crapule, Jon Roberts, criminel endurci dès le plus jeune âge, violent, sardonique, effrayant et pourtant très charismatique et... drôle (du moins à sa manière) !
Le plus extraordinaire,  est que TOUT EST VRAI car ce sont ses mémoires, et ici, la réalité surpasse vraiment n'importe quelle fiction !
Résultat : une saisissante contre-histoire de l'Amérique des années 60 à aujourd'hui, mafieuse, corrompue, décadente, cynique, cinglée.

Chronique Page des libraires, rédigée par Stanislas Rigot Librairie Lamartine (Paris 16e)

Il s’appelle Jon Roberts, son surnom est Cocaïne Cow-boy. American Desperado raconte sa vie… un choc ! Sous ses airs de documentaire – le texte se présente comme un entretien –, ce livre est un des plus grands polars de ces dernières années, que le label « histoire vraie » rend encore plus impressionnant. Il faut imaginer un type qui se prend pour Bukowski vous racontant Le Parrain (son père était dans le bateau en provenance de Sicile aux côtés de Luciano, avant de devenir un petit parrain de la côte Est), puis Les Affranchis (sa période boîtes de nuit, trafics en tout genre et côte Est), pour finir par Scarface (sa fuite à Miami et son installation avec les Cubains puis les Colombiens). C’est drôle, noir, féroce, illustré de redoutables anecdotes épicées de figures célèbres (Jimi Hendrix !) et de conseils (comment vraiment se débarrasser d’un type dans l’eau – oubliez les pieds dans le béton !). C’est aussi et surtout le récit de la mutation du monde du crime, qui passe des simples rackets, au transport par avions de tonnes de drogues.

La majeure partie du temps que j'ai passé sur cette terre,
je n'ai eu aucun respect pour la vie humaine.
Ç'a été la clé de ma réussite.

Jon Roberts

Jon Roberts naît en 1948 au coeur du Bronx, dans
une famille de la mafia new-yorkaise, les Gambino.
À 7 ans, il assiste à un assassinat commis par son père.
Ce jour-là, il décide de suivre la même voie, celle du crime
organisé. Après un passage au Vietnam, il connaît
une ascension fulgurante au sein de la mafia : racket,
trafic de cocaïne pour le compte du cartel de Medellín,
meurtres... C'est une effrayante épopée de réussite
criminelle qu'il bâtit dans les années 1970 et 1980.

Roberts est enfin arrêté en Colombie mais réussit à s'évader.
Rattrapé par la police américaine, il accepte de coopérer
avec la justice.

Evan Wright est un journaliste et écrivain américain reconnu.
American desperado est le fruit de leurs échanges.

Une lecture hallucinante.
Cet entretien permet de découvrir le parcours criminel de John Riccobono alias Jon Roberts. Né dans la famille Gambino, affiliée à la mafia new-yorkaise, il est témoin d'un meurtre, commis par son père, alors qu'il n'a que 7 ans. Jon devient gangster, trafiquant de drogues et, après son arrestation, coopère avec la police. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 733 pages
Poids : 365 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-253-90482-3
EAN : 9782253904823