Amiens : les verrières de la cathédrale
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 48 pages
Poids : 270 g
Dimensions : 21cm X 30cm
Date de parution :
EAN : 9782906340510

Amiens

les verrières de la cathédrale

de

chez Association pour la généralisation de l'Inventaire régional en Picardie

Collection(s) : Images du patrimoine

Paru le | Broché 48 pages

Tout public

17.00 Disponible - Expédié sous 4 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

texte Nathalie Frachon-Gielarek | photographies Jean-Pierre Bozellec, Nathalie Frachon-Gielarek, Thierry Lefébure et al.


Quatrième de couverture

Chef d'oeuvre de l'art rayonnant inscrit au patrimoine mondial depuis 1981, la cathédrale Notre-Dame d'Amiens a conservé une parure vitrée exceptionnelle, irradiant au coeur de son vaisseau élancé une lumière aux couleurs chatoyantes. La châsse de verre constituée par l'ensemble des verrières en place, mais aussi les panneaux, plus méconnus, conservés au dépôt des Monuments historiques à Champs-sur-Marne et à l'étranger, méritent l'attention des fidèles, des curieux et des passionnés de beauté autant que celle des spécialistes. Leur originalité, dans l'histoire de la peinture sur verre, témoigne de l'activité artistique et de la vitalité économique de la Picardie au XIIIe siècle, dominées par la production de draps et l'industrie de la guède (le pastel). Les ressources financières considérables réunies par l'évêque, les chanoines du chapitre cathédral et les corporations ont permis aux maîtres verriers invités à oeuvrer dans l'édifice, d'y faire figurer avec le même savoir-faire qu'à Paris, Beauvais, ou Tours les gestes quotidiens du travail, offrandes à la Vierge et aux saints tutélaires de la cité.

Les vitraux de la cathédrale, sans cesse enrichis jusqu'au XVIe siècle, ont connu au XIXe siècle un important renouvellement, révélateur des modes de restaurations menées sous l'égide d'Eugène Viollet-le-Duc, prolongé jusqu'à nos jours par de flamboyantes créations contemporaines. L'ouvrage présente également des photographies inédites des panneaux sauvés en 1920 de l'incendie de l'atelier où ils étaient entreposés avant remontage. Ces pièces anciennes d'un patrimoine prestigieux, que les Amiénois n'ont pas eu la joie de contempler depuis la Grande Guerre, reprennent place peu à peu dans les verrières de la cathédrale.

Du même auteur : Service régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel