Ana Loubia : ethnographie des homosexualités masculines à Casablanca
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 225 pages
Poids : 297 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36512-157-6
EAN : 9782365121576

Ana Loubia

ethnographie des homosexualités masculines à Casablanca

de

chez Ed. du Croquant

Collection(s) : Sociétés et politique en Méditerranée

Paru le | Broché 225 pages

Public motivé

18.00 Disponible - Expédié sous 12 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

'Ana Loubia'

Cet ouvrage est le résultat d'une enquête de terrain et s'inscrit dans une anthropologie des sexualités, de la domination et des résistances. Plus précisément, cette enquête repose sur une ethnographie réalisée entre 2009 et 2011 auprès de 41 jeunes hommes homosexuels âgés de 16 à 28 ans. L'objectif était d'appréhender la manière dont se construisent les identités homosexuelles au travers d'espaces divers : les réseaux sociaux numériques, les espaces publics, les lieux associatifs. L'auteur a choisi d'interroger l'exploration individuelle et collective d'expériences liées à la découverte pratique et identitaire des homosexualités au travers du recueil de discours sur les relations sexuelles, amicales, amoureuses. Ce travail est également une réflexion sur le poids des nouvelles technologies dans la matérialisation de cette marginalité qu'est l'homosexualité. Cette matérialisation est visible à travers la volonté de relier sexualité, émotion et sentiment afin de construire des sociabilités nouvelles. En revanche, si les revendications politiques à l'égard de l'homosexualité ne sont pas au coeur des préoccupations de tous, les expériences recueillies encouragent à penser que vivre au quotidien son identité homosexuelle est politique. C'est de cet élan qu' il est question tout au long de ce travail.

Biographie

Marien Gouyon est anthropologue et a travaillé sur les homosexualités masculines au Maroc dans le cadre de sa formation doctorale. Aujourd'hui post-doctorant à l'université d'Angers, il oriente ses travaux autour des migrations dans les Émirats Arabes Unis et des sexualités.