Anthropologie économique : cours au Collège de France, 1992-1993

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 337 pages
Poids : 448 g
Dimensions : 16cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-02-137596-1
EAN : 9782021375961

Anthropologie économique

cours au Collège de France, 1992-1993

de

chez Seuil

Collection(s) : Cours et travaux

Paru le | Broché 337 pages

Public motivé

25.00 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

édition établie par Patrick Champagne et Julien Duval | avec la collaboration de Franck Poupeau et Marie-Christine Rivière | postface Robert Boyer


Quatrième de couverture

Les fondements sociaux de l'action économique

« De même que l'état est un univers nouveau, sans précédent, une invention, de même l'économie telle que nous la connaissons est une invention historique à laquelle les premiers théoriciens de l'économie ont contribué sur le mode, non pas de la description, mais de la construction.
Il y a là une sorte de péché originel et je pense qu'encore aujourd'hui la coupure n'est pas faite : les économistes sont les descendants de John Stuart Mill et, quand ils décrivent l'homo oeconomicus, ils produisent une anthropologie imaginaire : l'homo oeconomicus n'existe pas, mais il devrait exister pour que l'économie fonctionne complètement comme elle devrait fonctionner. »
Pierre Bourdieu

La révolution qui conduit de l'économie du don caractéristique de la plupart des sociétés précapitalistes à l'économie du donnant-donnant des sociétés modernes s'est-elle étendue à tous les domaines de l'existence, comme le supposent ceux qui prétendent appliquer à toutes les pratiques le modèle de l'arbitrage entre coûts et intérêts (à l'éducation ou encore au mariage, par exemple, conçu comme échange économique de services de production et de reproduction) ? Et s'est-elle réalisée complètement au sein même de la sphère la plus strictement fondée sur la tautologie constituante « business is business » ?

Dégageant les présupposés de l'anthropologie imaginaire propre à la théorie économique dans sa définition dominante, Pierre Bourdieu pose ici l'exigence d'une autre théorie, qui rompt avec l'idée de choix individuels libres de toute contrainte et substitue à la notion de marché pur et parfait celle de champ économique structuré par des rapports de force et des luttes symboliques.

Il montre ainsi que, sans faire appel à la conscience calculatrice parfaitement lucide de l'homo oeconomicus, ou à la logique de la « rationalité limitée », l'on peut rendre compte du caractère « raisonnable » de la majorité des conduites économiques par l'ajustement des espérances subjectives aux chances objectives.

Du même auteur : Pierre Bourdieu