Architecture harmonique ou Application de la doctrine des proportions de la musique à l'architecture
facebook google+ twitter

Architecture harmonique ou Application de la doctrine des proportions de la musique à l'architecture

de

chez Classiques Garnier

Collection(s) : Arts de la Renaissance européenne, n° 6

32,00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

L'Architecture harmonique est le premier traité dédié à l'application des proportions musicales à l'architecture, et le premier écrit par un musicien et non pas un architecte : René Ouvrard (1624-1694), maître de musique de la Sainte-Chapelle de Paris. Commandé par Colbert pendant l'affaire du Louvre, réponse au De architectura de Vitruve traduit par Perrault, mais connu essentiellement par le résumé qu'en fit Blondel dans son Cours d'architecture, il est mentionné par Le Camus de Mézières dans son Génie de l'architecture. Il n'existe aucune édition intégrale de ce texte, longtemps inaccessible. Son importance demeure pourtant primordiale, pour ce qui concerne les rapports entre musique et architecture : l'Architecture harmonique offre aussi une synthèse de l'encyclopédisme humaniste, éclaire les origines de la querelle des Anciens et des Modernes et s'enracine dans le parcours qui amène à la naissance de l'esthétique.
Ce traité de l'écrivain et compositeur René Ouvrard (1624-1694) est dédié aux rapports entre musique et architecture. Il est le premier du genre à avoir été écrit par un musicien. Son importance est primordiale pour ce qui concerne l'analogie des proportions musicales et architecturales. ©Electre 2017