Armand Lunel
facebook google+ twitter

Armand Lunel

un enchanteur et son imagerie

chez Académie d'Aix Editions

Paru le | Broché 207 pages

Professionnels

Grand format Livre broché
25.00 Indisponible

François Amy de la Bretèque, Claude Astruc, Maurice Bernard et al.


Armand Lunel est né à Aix le 9 juin 1892 d'un courtier négociant en huile d'olive, lui-même aixois, et de la fille d'un négociant en draps de Carpentras, Albert Lunel. Ce grand-père, Albert Lunel, érudit et collectionneur, ami de Frédéric Mistral, compta beaucoup dans l'intérêt qu'eut par la suite Armand Lunel pour l'histoire de la Provence et celle du Comtat Venaissin, terre papale et terre hospitalière pour les juifs exilés du royaume de France.

C'est à Carpentras, où d'Aix il venait passer ses vacances chez ses grands-parents, qu'il a puisé tant de souvenirs et de documentations sur le judaïsme comtadin dont ses oeuvres sont nourries.

Il fit ses études secondaires au lycée Mignet d'Aix-en-Provence, s'y lia avec Darius Milhaud d'une amitié profonde cimentée par leur goût commun de la littérature moderne et de la peinture, avec une passion pour Cézanne. En passant par l'École normale supérieure, il obtint en 1914 l'agrégation de philosophie. Puis c'est en 1920 son départ pour le lycée de Monaco où il fera toute sa carrière.

Jacques de Lacretelle à qui il parle de son premier roman, L'imagerie du cordier, l'introduit à la NRF. D'autres romans suivront ; en particulier Nicolo Peccavi ou l'affaire Dreyfus à Carpentras, le premier prix décerné en 1926 par le jury Renaudot.

La musique joua aussi un rôle considérable dans sa vie. Il fut lié à Milhaud évidemment, mais aussi à Sauguet pour qui il écrivit le livret de La Chartreuse de Parme, oeuvre qui en 2013 a figuré au programme de l'opéra de Marseille.

À partir de son penchant vers l'observation de son terroir, il eut une sérieuse pratique de l'ethnographie. Il fut en effet membre fondateur de la Société française d'ethnographie, collaborateur du Musée des arts et traditions populaires, chargé de mission par la direction générale des Musées nationaux pour la région de Menton, et codirecteur de la collection des Provinces françaises chez Gallimard.

Il vécut à Monaco jusqu'à son décès en 1977. Du balcon de son bureau, il dominait le port, avec plus loin l'horizon de la Méditerranée : ici sont aussi les racines de sa sensibilité.

De façon simultanée à l'organisation d'un colloque à Aix-en-Provence en 2014, L'Harmattan a réédité les deux romans aixois : Les Amandes d'Aix et La Belle à la fontaine.
Communications issues d'un colloque tenu en 2014 portant sur la vie et l'oeuvre d'A. Lunel, philosophe de formation, mais aussi romancier et membre fondateur de la Société française d'ethnographie. Elles sont accompagnées d'extraits de ses oeuvres et de transcriptions d'interviews radiophoniques. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 207 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-9531510-6-0
EAN : 9782953151060