Article 353 du Code pénal
facebook google+ twitter

Article 353 du Code pénal

de

chez Minuit

Collection(s) : Romans

14,50 En stock - Expédié lundi
Ajouter au panier Frais de livraison

Sandrine (LIBRAIRIE L'UTOPIE)

Un procès en forme de huis clos absolument magistral!

Intime conviction, vérité... Des concepts dont on vous laissera seuls juges...

Perrine Ablain (Le Genre urbain - Librairie)

Martial Kermeur et Antoine Lazenec sont dans un bateau. Lazenec tombe à l'eau (légèrement poussé par Kermeur) et... Meurt !

La raison de ce meurtre ? : "Une vulgaire histoire d'escroquerie Monsieur Le Juge, rien de plus".

Un récit brillamment mené sur l'effondrement d'une vie et de toute une ville, en proie aux boniments d'un promoteur immobilier sans scrupules.

Un livre EXCELLENT !

Pascal Thuot (Millepages)

En tout cas j'étais bien placé pour le voir arriver, lui, Antoine Lazenec, avec ses chaussures à bouts pointus - je ne sais pas pourquoi j'ai toujours eu du mal avec les chaussures à bouts pointus (...)

Floué et humilié, Martial Kermeur jette Lazenec par-dessus bord lors d'une partie de pêche dans la rade de Brest. Le corps tout juste repêché, Kermeur est interpellé et présenté devant un juge auquel il déballe son histoire sans arrondir les angles ni chercher à se disculper. Cette confession fleuve épouse les contours de la vie ordinaire et un rien malheureuse d'un père de famille roulé dans la farine du libéralisme impitoyable. Pourtant en ce 10 mai 1981, tous les espoirs étaient permis : son fils Erwan naissait le jour de l'élection de François Mitterrand. Mais un licenciement et un divorce plus tard, Kermeur s'est abîmé dans les profondeurs de son canapé jusqu'à l'arrivée du flamboyant Lazenec, promoteur-escroc qui achèvera de mettre sur la paille les crédules.

Roman faussement policier mais totalement politique, "Article 353 du code pénal" explore toutes les nuances de l'injustice ainsi que les zones grises d'un monde sourd au désarroi des humbles. Un roman social donc qui, dès les premières phrases attire le lecteur dans les sortilèges de son écriture aux saveurs uniques et pointues.

C'est beau, que dis-je, c'est magifique et exemplaire ! Encore un grand livre de Tanguy Viel !

 

 

Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d'être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l'ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan,
son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec.

Il faut dire que la tentation est grande d'investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu'il soit construit.
Martial Kermeur se retrouve devant le juge pour avoir assassiné Antoine Lazenec, un promoteur immobilier. Il relate les événements qui l'ont conduit au meurtre. Grand prix RTL-Lire 2017, prix du public 2017 du Salon du livre de Genève. ©Electre 2018

Le cancre le 06/11/2017

Que la Justice rendue par les homes soit faite !

En lisant une chronique d’un libraire enthousiaste et n’ayant jamais rien lu de Tanguy Viel, je me suis laissé tenter par ce livre… Ouah ! Quel bonheur de lire autre chose que du « tout venant » ! Ayant véritablement adoré, j’ai immédiatement commandé d’autres livres de Tanguy Viel, pour y retrouver un plaisir presque équivalent à chaque fois…. Si vous ne connaissez pas Viel, faites vite connaissance avec lui et son mode de narration si subtil ….

Du même auteur : Tanguy Viel