Au nom du père, du fils et du rock'n'roll
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 240 pages
Poids : 285 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35087-219-3
EAN : 9782350872193

Au nom du père, du fils et du rock'n'roll

de

chez Ed. Héloïse d'Ormesson

Paru le | Broché 240 pages

17.00 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Isabelle Theillet Librairie Mots & Motions (Saint-Mandé)

Voilà un joli titre en forme de prière qui nous annonce les thèmes forts de ce nouveau roman d’Harold Cobert : la prière de Victor, fils insupportable et désobéissant (« Mon père, pardonne-moi. Je ne savais pas ce que je faisais toutes ces années »), à son père Christian qu’il va sans doute comprendre un peu tard. Christian est le personnage central. Un personnage sympathique, à l’opposé de Victor. Quelqu’un à qui son propre père a volé son enfance. Un petit gars courageux né dans les années 1950, qui se passionne pour le rock au point de devenir un disc-jockey très réputé des années 1970. Mais il n’y a pas que des histoires de pères et de fils dans ce roman. On y rencontre des mères, comme Geneviève, la mère de Christian, très émouvante, ou Lorraine, épouse de Christian et mère de Victor. Et aussi des copains, des copines, de Paris à la côte basque. Des humains très rock’n’roll se débattant avec leurs démons et en compagnie desquels on regrette de ne pouvoir rester plus longtemps !

Quatrième de couverture

La révolte coule dans les veines de Victor.

Surfeur fanfaron, bourreau des coeurs, il est un adolescent frondeur, en rébellion contre l'autorité paternelle. Ce qu'il ignore, c'est que son père a lui aussi été contestataire. Avec l'émergence du rock, Christian a délaissé un brillant avenir de mathématicien pour devenir une figure incontournable de la nuit. Connu sous le nom de M. Best, le roi des platines, il a élevé Victor au prix de sacrifices, sans reconnaissance aucune de la part de son rejeton. Quelques jours à deux au Québec sont la dernière occasion pour un père et son fils de renouer et de synchroniser leur tempo.

Plongée dans la France des années 1960-1970, de Paris à Bordeaux, non sans un crochet par le Cap-Ferret, Au nom du père, du fils et du rock'n'roll compose une mélodie nostalgique et nerveuse sur les beats de Hendrix et des Stones.

Un roman âpre, mordant et tendre tout à la fois, sur le lien de filiation.

Biographie

Né à Bordeaux en 1974, Harold Cobert a signé quatre romans, dont Un hiver avec Baudelaire (2009), L'Entrevue de Saint-Cloud (prix du Style 2010) et Dieu surfe au Pays basque (2011). Il écrit également pour l'audiovisuel.

Du même auteur : Harold Cobert