Au revoir là-haut
facebook google+ twitter

Au revoir là-haut

de

chez Le Livre de poche

Collection(s) : Le Livre de poche, n° 33655

8,60 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Chronique Page des libraires, rédigée par Jean-Marc Brunier Librairie Le Cadran lunaire (Mâcon)

Au revoir là-haut n’est pas un énième roman sur la Grande Guerre. Au revoir là-haut est un texte sur l’après-guerre, son exploitation mercantile et politique, sa gestion désastreuse. C’est aussi l’histoire rocambolesque d’une amitié hors normes entre Albert et Édouard, deux ingénieux arnaqueurs aux grands cœurs. Rendez-vous compte : tous deux vont fomenter une arnaque aux monuments aux morts. Vous verrez, Au revoir là-haut est un roman populaire intelligent, qui entremêle une formidable histoire romanesque à une réalité bien peu reluisante. C’est un roman émouvant, captivant, révoltant sur la nature humaine dans ce qu’elle a de meilleur comme dans ce qu’elle a de pire. C’est un roman d’une maîtrise narrative envoûtante. C’est un roman gonflé et irrespectueux (il dit une vérité si souvent occultée) en ces temps de commémorations consensuelles. C’est un roman qui remet les choses à leur place et l’homme, l’humain, au centre, à sa juste place. C’est un roman qui, longtemps, vous restera en mémoire.

Au revoir là-haut

Rescapés du premier conflit mondial, détruits par une guerre vaine et barbare, Albert et Édouard comprennent rapidement que le pays ne pourra rien faire pour eux. Car la France, qui glorifie ses morts, est impuissante à aider les survivants.

Abandonnés, condamnés à l'exclusion, les deux amis refusent pourtant de céder à l'amertume ou au découragement. Défiant la société, l'État et la morale patriotique, ils imaginent une arnaque d'envergure nationale, d'une audace inouïe et d'un cynisme absolu.
Rescapés de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent que le pays ne veut plus d'eux. La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Condamnés à l'exclusion et refusant de céder à l'amertume, ils imaginent ensemble une arnaque gigantesque qui mettra tout le pays en effervescence. Prix des libraires de Nancy-Le Point 2013, prix Goncourt 2013, prix roman France Télévisions 2013. ©Electre 2018

Jean-Luc M. le 22/12/2017

Si l'arnaque au "monument au mort" est une invention de l'auteur, le trafic des cercueils est historique.Édifiant. On ne lâche le livre qu'avec regret.....

Du même auteur : Pierre Lemaitre