Aux sources de l'utopie numérique : de la contre-culture à la cyberculture : Stewart Brand, un homme d'influence

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 427 pages
Poids : 590 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37662-024-2
EAN : 9782376620242

Aux sources de l'utopie numérique

de la contre-culture à la cyberculture
Stewart Brand, un homme d'influence

de

chez C & F éditions

Paru le | Broché 427 pages

Public motivé

28.00 Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Laurent Vannini | préface Dominique Cardon


Quatrième de couverture

Aux sources de l'utopie numérique

De la contre-culture à la cyberculture, Stewart Brand, un homme d'influence

Stewart Brand occupe une place essentielle, celle du passeur qui au-delà de la technique fait naître les rêves, les utopies et les justifications auto-réalisatrices. Depuis la fin des années soixante, il a construit et promu les mythes de l'informatique avec le Whole Earth Catalog, le magazine Wired ou le système de conférences électroniques du WELL et ses communautés virtuelles. Aux sources de l'utopie numérique nous emmène avec lui à la découverte du mouvement de la contre-culture et de son rôle déterminant dans l'histoire de l'Internet.

« Ce livre réussit un véritable tour de force. Suivant la biographie de Stewart Brand, il dresse le portrait d'un personnage collectif : Internet. En déplaçant l'attention des inventeurs vers les passeurs. Fred Turner offre une leçon de sociologie des sciences et des techniques. Toujours là au bon moment, Stewart Brand est le point d'intersection d'univers hétérogènes. Il amène le LSD dans les laboratoires du Stanford Research Institute, et introduit la micro-informatique dans l'univers pastoral des hippies...»
Dominique Cardon, extrait de la préface

Biographie

Fred Turner, après avoir été journaliste à Boston pendant dix ans et enseigné au MIT ou à Harvard, est actuellement professeur et directeur des études au département des sciences de la communication de l'université Stanford.