Aux vents caraïbes : deux années dans les Antilles françaises
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 430 pages
Poids : 580 g
Dimensions : 14cm X 23cm
Date de parution :
EAN : 9782842302016

Aux vents caraïbes

deux années dans les Antilles françaises

de

chez Hoëbeke

Collection(s) : Etonnants voyageurs

Paru le | Broché 430 pages

Tout public

23.80 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Raphaël Confiant | traduit de l'anglais par Marc Logé


Quatrième de couverture

«Le voyageur magnifique», écrit Raphaël Confiant, dans sa belle préface, qui lui aurait permis, poursuit-il - et le compliment n'est pas mince! -, de voir son pays. Par la magie de ce livre, le plus beau récit de voyage, et le plus surprenant, écrit sur les Antilles françaises. Dont on se demande par quel mystère il n'avait jamais été édité en français sous sa forme originale.

Il y a la grâce, d'abord, d'un enchanteur de mots, la suprême beauté d'un texte rare, intense, poétique, l'art subtil d'un récit où chaque scène est campée à la manière d'une nouvelle, ou d'un conte, le mélange infiniment troublant d'extrême modernité et de nostalgie. Mais il y a plus encore, qui explique l'émotion du préfacier: la découverte de la créolité. À travers des scènes de la vie quotidienne, parmi le petit peuple, femmes au marché, paysans, ouvriers des plantations - tout un monde de sensualité et de mystères, de fantômes, de sorciers et de zombis sortis droit des contes traditionnels, et surtout d'une langue dont il est le premier à collecter les mots et expressions, pour en faire oeuvre littéraire. Lafcadio Hearn, ou l'initiateur de la créolité...

Biographie

Un livre de merveilles, et un artiste de génie, de la dimension d'un Stevenson, d'un Gauguin, d'un Segalen. Irlando-grec né en 1850, abandonné par sa mère à l'âge de 6 ans, clochard à New York à 17 ans, journaliste à Cincinnati puis à La Nouvelle-Orléans, il est envoyé à Saint-Pierre, Martinique, en reportage. Il y restera deux ans, le temps de publier Aux vents caraïbes avant de s'installer au Japon où il épouse la fille d'un samouraï et prend le nom de Koizumi Yakumo. Décédé en 1905, il est aujourd'hui encore tenu par les Japonais pour un de leurs plus grands écrivains.

Du même auteur : Lafcadio Hearn