Ahasver, le juif errant
19,00
Indisponible
par Lucide, le 13/01/2018

Un tout grand livre à tirer de l'oubli

Les auteurs de l'ex-RDA sont, pour la plupart, tombé dans un purgatoire. Tous ne méritent pas d'en être extraits, mais Stefan Heym a tout d'un grand écrivain. Bien que protégé dans une certaine mesure du régime, il ne ménage pas ses critiques souvent au ixième degré. En exhumant la figure d'Ahasver, le cordonnier juif qui refusa d'aider Jésus à porter sa croix, damné à devenir le Juif errant éternellement, Heym nous fait voyager entre trois époques : celle de Jésus, celle de Luther et de son disciple von Eitzen et celle de la RDA. Lu dans sa langue originale, on a admiré la virtuosité stylistique, l'humour, la fantaisie, l'inventivité, la sensualité, l'érudition. Cela en fait un tout grand livre dont le contenu nous élève bien au dessus de bien des romans contemporains à la vacuité désolante !