Am, stram, gram... ce sera toi qui me plairas !
16,00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier
par Marie G., le 29/10/2018

Un roman qui fait du bien, à lire sans modération !

Aussitôt reçu, aussitôt lu ! Je n'ai pas pu résister à la couverture que je trouve sympa, et encore moins au résumé ! Et je me suis régalée lors de ma lecture. J'ai beaucoup aimé le style de Catherine-Rose Barbieri, fluide, drôle et à la fois sérieux, elle fait dire à son héroïne des réponses assez amères par moment, des réflexions profondes sur notre société actuelle. Comme le présente le résumé, on va suivre Camille, une jeune femme célibataire, elle travaille dans une grosse société en tant qu'attachée commerciale. Elle mène une vie assez renfermée, elle ne parle pas beaucoup, elle n'a pas d'amis ou d'attachements au travail avec ses collègues. Elle n'a qu'une seule très bonne amie Anna, avec qui elle échange les moindres événements. À part son voisin de palier, un vieux monsieur à qui elle donne parfois ce que sa mère lui a préparé de trop à manger, elle ne fait attention à personne. Elle vit repliée sur elle-même. Jusqu'au jour où elle reçoit un mail, anonyme, et intime, lui disant entre autre que la personne pense souvent à elle. Elle va vouloir savoir de qui émane ce courrier, si c'est un plaisantin ou quelqu'un de sérieux. Elle va le mettre au défi de se faire connaître par de petits indices. Ce mail va être comme une révélation pour elle, elle va à partir de ce moment là, être plus attentive aux personnes qui gravitent autour d'elle, que ce soit au boulot ou dans son immeuble. Elle va ainsi essayer de s'intéresser à ses collègues, savoir qui ils sont, qui est également son patron ou le stagiaire. Et elle va aussi se demander qui est ce voisin qui habite au-dessus de chez elle, dont les différents bruits la dérangent plus d'une fois. Pour ce faire, elle va devoir elle aussi se dévoiler, parler d'elle, et analyser sa situation. Vous imaginez bien que pour arriver à démasquer cet écrivain inconnu, elle va devoir user de stratagèmes parfois loufoques. Elle va enchainer ainsi des péripéties inattendues, souvent très drôles, n'hésitant pas à sortir de sa zone de confort pour en savoir plus. Je me suis beaucoup amusée à suivre Camille dans ce petit jeu. Je me suis très vite attachée à elle, ainsi qu'aux personnages secondaires, je me suis demandée ce que l'un ou l'autre pouvait cacher pour qu'ils se cachent derrière leur armure, quelles blessures de la vie ils pouvaient chercher à colmater. Je me suis laissée vite prendre au jeu de l'énigme de l'inconnu du mail, à me demander moi aussi, en même temps que Camille, si c'était telle ou telle personne de son entourage ou un parfait inconnu. La lecture en est ainsi que plus attrayante et addictive. Plus d'une fois, j'ai eu la tentation d'aller feuilleter plus loin les pages pour savoir si mes soupçons étaient avérés ou non. Mais j'ai résisté et tenu bon et j'ai mené l'enquête à la même vitesse que Camille. Par contre, il n'a pas fallu me déranger pendant les cinquante dernières pages du roman, je voulais tellement savoir le fin mot que je n'étais là pour personne... Les personnages principaux comme secondaires sont très bien travaillés, leur psychologie, leur paraître, chacun a son importance. Une fois de plus, on se rend compte que les apparences peuvent être bien trompeuses et qu'il ne faut pas s'arrêter à elles pour déterminer la personnalité des gens, il faut apprendre à les connaître afin de se faire un avis de qui ils sont. Les lieux également sont bien détaillés, sans alourdir pour autant le texte. L'histoire se passe à Lyon, une ville que je connais un peu, j'ai pris plaisir à retrouver les vieilles rues, les places, les endroits publics. J'ai passé un excellent moment de lecture, très prenante, pas de temps mort. C'est un bonbon qui fait du bien, qui réchauffe le cœur et distrait le cerveau. Les révélations finales m'ont surprise, l'auteure m'a tellement baladée entre telle ou telle personne comme auteur de ce fameux mail, que mes soupçons se portaient sur plusieurs et je n'ai pas deviné qui c'était réellement. Vous l'aurez compris, je vous recommande vivement cette lecture. Avec l'hiver qui arrive, c'est un roman cocooning, à lire au coin du feu ou emmitouflé dans un plaid avec une bonne boisson chaude à proximité. Un livre qui fait du bien. Catherine-Rose Barbieri est une auteure que je découvre et j'espère la lire à nouveau, ce sera un plaisir de découvrir une nouvelle histoire en tout cas. Je la remercie chaleureusement pour tout ce qu'elle m'a apporté le temps d'un roman, je ne vais pas oublier Camille et toute la bande de sitôt.