La forêt des disparus
19,90 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
par Annesophiebooks, le 29/04/2021

Thriller pur jus.

Rien de tel qu’une balade en forêt pour s’oxygéner, se changer les idées... et accessoirement se faire assassiner si vous avez eu le malheur de choisir celle de Redwoods ! Si vous pensez avoir tout lu sur ce sujet c’est que vous ne connaissez pas encore Olivier Bal. Et qu’il vous faut découvrir La Forêt des Disparus. Rassurez-vous, nul besoin d’avoir lu L’Affaire Clara Miller pour savourer ce nouveau titre. Redwoods est la petite ville américaine typique. Isolée des immenses cités urbaines, elle est essentiellement peuplée par les descendants des premiers colons à s’y être installés. Bordée par ses plages d’un côté, et son immense forêt de l’autre, c’est presque une image d’Epinal. D’ailleurs, comme dans celle-ci, cette petite ville à l’allure presque parfaite cache une réalité bien différente. Comme tous ces touristes qui disparaissent dans sa forêt sans laisser la moindre trace... Le jour où la jeune Charlie vient se réfugier chez Paul Green, l’ancien journaliste comprend qu’il va devoir creuser les sombres secrets de la ville et de ses natifs. Lui qui s’était installé ici pour retrouver une vie paisible va devoir faire face à des horreurs bien plus terribles que toutes celles qu’il a déjà croisées. Car la forêt a ses secrets, tout comme les habitants ont les leurs. Olivier Bal s’amuse avec nos peurs les plus profondes, celles qui remontent à l’enfance, où le conte était la mise en garde que nos parents nous offraient avant de dormir. Une forêt multicentenaire, un village abandonné, une ville aux étranges coutumes, des habitants taiseux et des disparitions inquiétantes, voilà les ingrédients de ce thriller efficace et imagé qui vous embarquera dans une lecture effrénée. Le style de l’auteur est toujours aussi efficace, et le rythme, lui, totalement addictif. Certaines scènes vous donneront sûrement la chair de poule, et ça tombe puisque c’est le but recherché ! Si l’énigme a toute sa place, c’est surtout l’atmosphère qui m’a le plus marquée. Bien que j’aie préféré l’intrigue de Clara Miller, c’est clairement l’ambiance de la Forêt des Disparus qui me restera le plus longtemps en mémoire. Un thriller à découvrir. Frissons garantis !!