Les cicatrices : thriller
20,00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
par Annesophiebooks, le 22/03/2020

Thriller pur jus.

À mon avis la définition du mot thriller dans un dictionnaire devrait automatiquement renvoyer au dernier roman de Claire Favan. Parce que, clairement, Les Cicatrices est un pur thriller. Et un sacrément bon qui plus est... Avez-vous déjà joué au rubik’s cube ? Vous savez, ce cube multicolore à plateaux tournants, où le principe est de remettre chaque case à la bonne place de façon à ce que chaque face sa seule couleur. Pour moi il n’y a pas de doute, ce jeu a été inventé pour nous rendre dingues... Le rapport avec le nouveau titre de Claire Favan ? Eh bien c’est simple, c’est l’image qui m’est naturellement venue à l’esprit au fur et à mesure que j’avançais dans les chapitres : j’avais un superbe rubik’s cube entre les mains. Sauf que l’auteure nous l’offre bien entendu savamment mélangé par ses soins. Et sans avancer dans cette lecture, impossible de parvenir à remettre les faces en ordre... Au tout début de ce roman, vous aurez l’impression de suivre quatre histoires totalement différentes. Oh, seulement pendant quelques pages, rassurez-vous ! L’auteure s’arrange pour que l’on comprenne très vite qu’il n’en est rien. Vous aurez ensuite la certitude d’avoir finalement affaire à trois intrigues... avant de retomber sur un os qui remélange toutes les couleurs et fait s’envoler la première face que vous pensiez être parvenu à assembler. Quatre histoires ? Trois ? Deux ? Une seule histoire, à facettes multiples ? Tout est lié, c’est évident, mais comment ? Claire Favan s’amuse à faire tourner les plateaux et à déconstruire nos idées premières pour rendre le puzzle encore plus addictif. Et ça marche ! Chaque fois qu’elle nous accorde enfin un côté parfaitement uni, on cherche encore à comprendre, à analyser les tours de roues, des fois que ça nous servirait pour la suite... Mais il n’en est rien non plus, et force est de constater que nous sommes prisonnier de son bon vouloir pour parvenir à résoudre l’ensemble du casse-tête. Et on adore ça ! Parvenu à la fin du livre, on un peu sonné, quelque peu épouvanté, et totalement bluffé. Bref, une vraie réussite dans le genre. Allez-y sans crainte, l’auteure sait ce qu’elle fait, et elle le fait divinement bien.