Les heures furieuses : sur les traces du manuscrit perdu de Harper Lee, récit
22,00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
par Annesophiebooks, le 04/06/2021

Très enrichissant.

Et si on pouvait retourner dans les années 70 pour y suivre une enquête palpitante ? C’est précisément ce que nous propose Casey Cep avec son livre, Les Heures Furieuses. Dans les années 70, au cœur de l’Alabama, Harper Lee s’est déplacée pour assister à un procès qui retient l’attention du public : celui de Robert Burns, l’assassin du Révérend Maxwell. Il faut reconnaître que ce bon Révérend avait le don de côtoyer les ennuis. Surtout si l’on se fie au nombre de morts suspectes qui se sont accumulées dans son entourage proche... Quant à l’avocat chargé de la défense de Burns, c’était auparavant celui de Maxwell, toutes les fois où il a été plus ou moins suspecté dans ces disparitions troublantes. Pour l’auteure, l’occasion est trop belle, et elle décide d’enquêter pour comprendre les tenants et les aboutissants de toute cette affaire. Avec l’espoir d’en faire un jour son « De Sang Froid » à elle. Et pour y parvenir, elle va effectuer un vrai travail de fourmi. Les Heures Furieuses est un récit composé de trois parties : Le Révérend, L’Avocat, et L’Écrivaine. Chacune d’elle permettant de faire connaissance avec Harper Lee et les principaux personnages de ce fait divers retentissant, mais également de comprendre l’évolution de cette région des États-Unis, tant au niveau social que démographique ou politique. Casey Cep a réalisé un travail assez incroyable, et nous en offre, avec ce premier titre, le formidable résultat. Si Les Heures Furieuses peuvent se lire comme un roman, l’intrigue se présente comme une lecture d’enquête. C’est non seulement original, mais surtout particulièrement bien fait. En plus du fait divers en lui-même, nous apprenons également beaucoup de choses sur Harper Lee, que ce soit au niveau privé ou professionnel. Et c’est passionnant ! Le Révérend était-il une victime innocente ou un tueur multirécidiviste impuni ? De quel bois Maitre Radney est-il réellement fait ? Et, surtout, qu’est devenu le manuscrit de Harper Lee retraçant toute cette affaire ? Si vous souhaitez partir à la recherches des réponses à ces interrogations, emboîtez le pas de Casey Cep, elle s’occupera de tout le reste. 456 pages de réel plaisir de lecture !