Avoir un corps

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 234 pages
Poids : 299 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-234-07480-4
EAN : 9782234074804

Avoir un corps

de

chez Stock

Collection(s) : Bleue

Paru le | Broché 234 pages

Impression à la demande
22.00 Impression à la demande chez l'éditeur - Expédié sous 15 à 20 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Virginie Vigouroux Librairie Vivement dimanche (Lyon)

Avec ce huitième ouvrage publié aux éditions Stock, Brigitte Giraud fait partie de la dernière rentrée littéraire qu’aura chapeautée le charismatique et regretté Jean-Marc Roberts. Cette belle collaboration les a menés à un roman qui ressemble vraiment à un accomplissement : en effet, tous les thèmes chers à l’auteure, toutes ses interrogations sont présents mais cette fois-ci abordés par le prisme du corps. Ce choix n’est qu’un point de départ car le livre est évidemment beaucoup plus que l’histoire d’un corps. Car qu’est-ce qu’avoir un corps sinon être vivant : sourire quand on est heureux, avoir le ventre qui brûle quand on aime ou le souffle coupé quand on a peur... Brigitte Giraud nous dit tout ça : elle raconte comment les événements d’une existence, heureux ou malheureux, s’impriment dans notre chair. Elle nous dit la vie avec les mots justes. Car elle fait partie de ces auteurs qui font la chasse au mot de trop : écrire c’est savoir choisir, épurer le texte. Une écriture de l’essentiel donc, ciselée, pour faire surgir l’émotion, pour servir l’idée. Ainsi nous entrons dans la vie de la narratrice, dont nous ne saurons jamais le prénom (peut-être pour pouvoir mieux s’identifier au personnage), et nous la suivons des premiers souvenirs d’enfance aux premiers émois, de la douleur de l’enfantement aux peines qui marquent pour toujours. Brigitte Giraud dépeint toutes ces émotions avec une acuité que l’on retrouve dans chacun de ses romans, avec franchise et bienveillance. Ainsi nous avons la scarlatine, nous vivons notre première histoire d’amour, nous faisons l’expérience mémorable du space cake… Le tout sur un ton souvent empreint d’humour. Avec ce regard si juste qu’elle pose sur les êtres, Brigitte Giraud nous touche et nous émeut une fois de plus.

Quatrième de couverture

«Des vêtements à peine écartés, des ventres et des reins maladroitement caressés. Des intentions plus que des actes. On donne, on offre, on laisse à l'autre le soin de prendre, de saisir, de posséder. Mais l'autre est dans le trouble de la conquête, avec le trop-plein de lumière qui éclaire la chambre. Il est difficile d'accéder au secret en plein jour. Alors les yeux se ferment, les doigts s'agrippent et les cuisses s'extraient des pantalons. Il cherche, soulève, accélère. Je veux bien, veux tout, ne résiste pas.»

Avoir un corps est la trajectoire d'une enfant qui devient fille, puis femme, racontée du point de vue du corps, une traversée de l'existence, véritable aventure au quotidien où il est question d'éducation, de pudeur, de séduction, d'équilibre, d'amour, de sensualité, de travail, de maternité, d'ivresse, de deuil et de métamorphoses. L'écriture au réalisme vibrant, sensible et souvent drôle, interroge ce corps qui échappe parfois, qui ravit ou qui trahit. Un roman qui rappelle que la tête et le corps entretiennent un dialogue des plus serrés, des plus énigmatiques.

Biographie

Brigitte Giraud est née en Algérie et vit à Lyon. Elle a publié sept livres aux éditions Stock dont L'amour est très surestimé, prix Goncourt de la nouvelle 2007, Une année étrangère (2009) et Pas d'inquiétude (2011).

Avis des lecteurs

Claude G. le 24/09/2019

belle lecture

pour mieux comprendre ce que ne dit pas la tête mais ce que dit le corps

Du même auteur : Brigitte Giraud