Basket 2019 : le livre d'or
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 135 pages
Poids : 1025 g
Dimensions : 23cm X 29cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-263-16131-5
EAN : 9782263161315

Basket 2019

le livre d'or

de

chez Solar

Collection(s) : Livre d'or

Paru le | Relié 135 pages

Tout public

29.99 Indisponible

préface de Kevin Mayer | édité par L'Equipe


Quatrième de couverture

Basket 2019

Le livre d'or

2019 restera à jamais marquée par Tony Parker, personnage majeur de l'histoire du basket français. Le meneur quatre fois champion en NBA tire sa révérence. Après 17 saisons dans la grande ligue américaine, TP raccroche définitivement, trois ans après sa retraite internationale à la fin des Jeux de Rio. L'occasion de revenir en détail sur sa carrière, sa personnalité, le chemin parcouru par ce pionnier. Mais aujourd'hui, Parker est plus qu'un joueur. Il est également le président de l'ASVEL et il a remporté trois trophées cette saison - Coupe de France, championnats de France masculin et féminin. L'homme de l'année incontestablement

Le Livre d'or du Basket 2019 dresse également un bilan complet de la saison. La formidable Coupe du Monde FIBA, le parcours extraordinaire des Bleus médaillés de bronze, la victoire finale de l'Espagne. Les Raptors de Toronto menés par Kawhi Leonard au premier titre NBA de leur histoire. La fin de cycle terrible pour les Warriors. Giannis MVP. Le phénomène Zion. Rudy Gobert meilleur défenseur du monde pour la deuxième fois consécutive. Nando De Colo qui remporte sa deuxième Euroleague avec Moscou. La médaille d'argent - si belle, si frustrante - des Bleues à l'EuroBasket. David Holston, le micro-meneur de Dijon MVP de Jeep Elite. Paul Lacombe le maudit. Laurent Pluvy et Roanne champions de Pro B et bien d'autres surprises.

Biographie

Thomas Berjoan
Ancien rédacteur en chef de Basket News, Basket Hebdo, Maxi- Basket et BAM, aujourd'hui responsable du bureau médias France de la FIBA, il reste au contact du terrain, des playgrounds les plus anonymes aux enceintes les plus prestigieuses.

Avis des lecteurs

eric w. le 28/12/2019

Ne traite pas suffisamment le basket féminin

Du même auteur : Thomas Berjoan