Bech aux abois : quasi-roman Lire les informations techniques

Bech aux abois : quasi-roman

De John Updike chez Seuil

Broché 248 pages
Paru le 07/05/2002
20,30
Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés

Bech, l'écrivain célèbre, le héros de deux précédents romans de John Updike - et son double -, est de retour, un peu plus âgé, chargé d'ouvrages, mais non de sagesse. Tenaillé par l'angoisse d'ennuyer son créateur qui le laissera tout simplement tomber, dans l'espoir d'amuser encore, Bech a «développé tout un nouvel attirail de facéties peu dans son rôle». Le septuagénaire assez bien conservé par ses jeunes conquêtes, ses séances de pompes matinales et son jus d'orange enrichi en calcium, nous livre, dans ces cinq nouveaux épisodes, des aspects inédits de sa complexité.

John Updike dépeint ici, avec une plume allègre et décapante, un monde littéraire durci par l'informatique, l'aveuglement des critiques, la futilité des médias, la vanité des écrivains, que Bech traverse sans céder aux flatteries. D'un voyage officiel à Prague à un banquet de prix Nobel à Stockholm, en passant par les sessions d'une vénérable académie new-yorkais et une salle de tribunal californien, Bech, toujours aux abois, ne cesse de nous surprendre et de nous enchanter.

Biographie

John Updike est né en 1932 à Shillington, en Pennsylvanie. Après des études supérieures à Harvard, puis à la Ruskin School of Drawing and Fine Arts d'Oxford, il collabore au New Yorker dès 1955 et s'installe dans le Massachusetts en 1957. Depuis la parution de son premier roman en 1958, John Updike a vu ses œuvres récompensées par le National Book Award, l'American Award, le National Book Critics Circle Award, le prix Médicis et le prix Pulitzer.

Ecrivain éblouissant, infatigable, qui s'attache à rendre le banal avec une tendresse pour ses personnages ordinaires, et une richesse de style, il s'est vu reprocher par Anthony Burgess son «hérésie démocratique».

Bech aux abois de John Updike chez Seuil