Bjorn aux enfers. Volume 2, La mort du loup
facebook twitter

La mort du loup

Bjorn aux enfers. Volume 2

de

chez Ecole des loisirs

Collection(s) : Médium poche

Paru le | Broché 246 pages

Bons lecteurs (à partir de 9 ans) | A partir de 12 ans

Poche Livre broché
7.80 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

« Ce que vous avez traversé avant, toi et tes amis, ce n'est rien : une promenade de santé. Et je ne plaisante pas. » Malgré les avertissements du fantôme de grand-père Sigur, souvenez-vous avec quelle détermination Bjorn et ses compagnons s'étaient engouffrés dans le trou obscur de la Porte des enfers, à la fin du premier tome de Bjorn aux enfers.

De l'autre côté, les galeries étouffantes ont cédé la place aux étendues glacées, peuplées de monstres prédateurs, comme ces baleines-ours à l'odeur de chou, au corps vide d'organes. Le givre du diable, les immondes porrablots, les géants aplatisseurs de tout... il faut faire face à toutes sortes d'ennemis.

Dans cette partie du voyage, Bjorn et ses amis se trouveront confrontés aux infernautes. Dieu les a créés avant de donner naissance aux hommes, dont ils sont les ébauches manquées. Il les a ensuite relégués sous terre afin de ne plus les voir. La réputation de ces êtres disgraciés, lépreux, est terrible. Est-elle fondée ?

Devant, derrière et sur les côtés, les monstres semblaient glissa- vers nous comme des nuages poussés par un vent furieux.
Bjorn et ses compagnons sont toujours prêts à risquer leur vie pour sauver l'un des leurs. La traversée de ce premier étage des enfers s'annonce impossible sans l'aide de ses habitants, les mystérieux Petchégols. Eux seuls connaissent les secrets des flammes grises, des âmes libérées et des aplatisseurs. Entre leur chef incontesté, la vieille Ama et le jeune Bjorn le Morphir, une amitié naît. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 246 pages
Poids : 230 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-211-23028-5
EAN : 9782211230285

Du même auteur : Thomas Lavachery