RESTEZ A LA MAISON, NOUS VOUS LIVRONS A DOMICILE.
Nos services continuent à fonctionner en lien avec nos partenaires fournisseurs et transporteurs.
Les délais de livraison indiqués sur les fiches des livres tiennent compte des nombreuses contraintes que nous subissons tous, allongeant nos délais habituels.
Nos collaborateurs volontaires restent mobilisés afin de vous servir au mieux, en respectant les consignes de sécurité.

Bouquet final
facebook google+ twitter

Bouquet final

poésie

de

chez la Lenteur

Paru le | Broché 205 pages

Grand format Livre broché
15.00 Indisponible

(L'Atelier)

Entre deux lavages de mains, fabrication de masques, partage avec https://covid-entraide.fr/, lectures ou circulation avec attestation, il y a ce recueil de poèmes paru en 2018 aux éditions la Lenteur..

Recueil de poème sur les chemins qui nous mènent vers la fin d'un monde habitable, vivable, chemins notamment imposés par le développement agro-industriel des 50 dernières années.

Je l'aime beaucoup, le recueil a beaucoup d'humour (pas seulement noir) et un côté dérisoire qui empêche de tomber dans la  fascination pour l'apocalypse ou la fin du monde. https://www.hobo-diffusion.com/catalogue/1826/bouquet-final

Nota bene: dans les circonstances actuelles,  pour limiter les risques de contagion, le livre n'est momentanément pas distribué et n'est pas disponible.

https://www.youtube.com/watch?v=hyiMTuLyuWY

"Faites plus court et plus simple, plus positif, plus glamour, plus euphorisant, soyez davantage narratif, subjectif, moins théorique, plus drôle, rythmez, envoûtez, mobilisez des célébrités féminines, n'exposez aucun problème sans solution (si vous tenez à aborder la question du pic pétrolier, présentez en contrepoint le travail de ces associations qui militent pour le remplacement des briquets par des allumettes - c'est un exemple) ou à défaut, esthétisez (les pires catastrophes n'impliquent pas nécessairement la réalisation d'images catastrophiques), ne culpabilisez pas le public (ne perdez pas de vue qu'il y a plus d'artistes que de paysans), évitez les aberrations formelles et, de grâce, gardez-vous de ce conservatisme douteux."


"VI.10

Plus croissent les rendements agricoles,
Plus croît la densité de population,
Plus décroissent les espaces cultivables,
Plus croît la complexité d'une société,
Plus décroît la simplicité de son système technique,
Plus croît la dépendance technique à ce système,
Plus décroissent les facultés humaines correspondantes,
Plus croît le champ de la responsabilité de ses membres,
Plus décroît la conscience de ce champ,
Plus croît la dépendance technique,
Plus croît la conscience de cette dépendance,
Plus croît la densité population,
Plus croît le tourisme mondial,
Plus croît l'envie de le fuir,
Plus croît le tourisme vert,
Plus croît la dépendance technique,
Plus décroissent les possibilités de l'avenir,
Plus croît la dissipation de l'énergie,
Plus décroît la diversité vivante,
Plus croît la dépendance technique,
Plus croissent les jolies croyances,
Plus croît l'assemblée technique,
Plus croît la force de persuasion de ses croyances,
Plus croît la dépendance technique,
Plus croît la concentration du pouvoir,
Plus croît la maitrise du régime des croyances,
Plus croît la dépendance technique,
Plus décroît l'espace de parole,
Plus croissent les possibilités de l'image,
Plus décroissent les dangers de la langue,
Plus on détruit ce qu'on ne peut penser,
Moins on peut penser ce qu'on détruit,
Plus croît la dépendance technique,
Moins on va à pinces."


Monsieur,

La note d'intention remarquablement détaillée que vous nous avez adressée a suscité un intérêt unanime au sein du comité de lecture de notre maison dont les vues recoupent dans les grandes lignes celles qui président à la rédaction de votre « Feu d'Artifice ». Aussi nous assurons-vous dès à présent que notre soutien financier vous est acquis au prix d'aménagements mineurs que l'on pourrait résumer ainsi : faites plus court et plus simple, plus positif, plus glamour, plus euphorisant, soyez davantage narratif, subjectif, moins théorique, plus drôle (l'Humour, cher ami, l'Humour !), rythmez, envoûtez, mobilisez des célébrités féminines, n'exposez aucun problème sans solution (si vous tenez à aborder la question du pic pétrolier, présentez en contrepoint le travail de ces associations qui militent pour le remplacement des briquets par des allumettes - c'est un exemple) ou à défaut, esthétisez (les pires catastrophes n'impliquent pas nécessairement la réalisation d'images catastrophiques), ne culpabilisez pas le public (ne perdez pas de vue qu'il y a plus d'artistes que de paysans), évitez les aberrations formelles et, de grâce, gardez-vous de ce conservatisme douteux.
L'auteur formule dix postulats : "l'exploitation de toute ressource fossile connaît un pic avant de décliner", "tout ce qui est techniquement possible sera nécessairement réalisé" ou encore "chaque chose, autant qu'il est en elle, de persévérer dans son être". Pour chacun de ces postulats, il propose dix textes poétiques autour d'une plante, d'une idée, d'un animal ou d'une action. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 205 pages
Poids : 397 g
Dimensions : 21cm X 21cm
Date de parution :
EAN : 9791095432135