Brésil : les premiers photographes d'un empire sous les tropiques
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié sous jaquette
Nb de pages : 239 pages
Poids : 1569 g
Dimensions : 24cm X 29cm
Date de parution :
EAN : 9782070307333

Brésil

les premiers photographes d'un empire sous les tropiques

de ,

chez Gallimard

Paru le | Relié sous jaquette 239 pages

Tout public

15.00 Indisponible

Quatrième de couverture

Par la variété des paysages tropicaux, des populations - Blancs, Indiens, métis, esclaves noirs -, par la splendeur sauvage de la nature et la savante ordonnance des villes, le Brésil est déjà au XIXe siècle une mine de sujets pour photographes inspirés. Mais alors que les images anciennes d'Égypte ou d'Extrême-Orient sont depuis longtemps connues et publiées, les photographies du Brésil sous l'Empire restent largement inexplorées et inconnues.

Cet ouvrage, qui met en avant l'oeuvre de quatorze artistes - au talent comparable aux plus grands photographes de l'époque - en les situant dans leur temps et par rapport aux sites et aux milieux qui les ont inspirés, est le premier de ce genre publié en Europe.

Ses 320 photographies originales, dont un grand nombre sont inédites, en font l'anthologie la plus riche sur l'histoire de la photographie brésilienne au XIXe siècle.

Biographie

Bia Corrêa do Lago est l'auteur d'une monographie sur Auguste Stahl, un des plus grands photographes du Brésil. Avec son mari Pedro, elle est à l'origine de l'une des plus importantes collections privées de photographies du Brésil (aujourd'hui conservée à l'Institut Moreira Salles à Rio) et travaille avec lui à un prochain catalogue raisonné du premier peintre au Brésil, le Hollandais Frans Post. Psychologue de formation, écrivain, elle dirige et présente une émission littéraire à la télévision brésilienne.

Pedro Corrêa do Lago est depuis 2003 président de la Bibliothèque nationale du Brésil. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages sur l'iconographie et l'histoire brésiliennes. Grand collectionneur d'autographes et de manuscrits, il a publié en France en 2004 Cinq siècles sur papier. Commissaire de plusieurs expositions au Brésil, il organise aussi en 2005 «L'Empire brésilien et ses photographes» au musée d'Orsay et «Frans Post : du Brésil à la cour de Louis XIV» au musée du Louvre.