Cafard
facebook google+ twitter

Cafard

de

chez Presque lune éditions

Paru le | Cartonné 133 pages

Grand format Livre relié
21.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit du danois par Jean-Baptiste Coursaud


Chronique Page des libraires, rédigée par Jérémie Banel Librairie Fontaine Victor Hugo (Paris 16e)

Suite du déjà remarqué et remarquable Déserteur (Presque lune), Cafard met en scène les tribulations du père de l’auteur en Europe du Nord dans les années 1970, après son départ quasi forcé de sa Turquie natale, et les difficultés d’intégration de celui-ci. Sans rien cacher des mauvais choix qu’il a pu faire, de ses errements et de ses failles, il met également en scène la difficulté de sa condition d’étranger, de sa précarité, en mettant fortement l’accent sur les retombées psychologiques de son exil. Dans cette bande dessinée à l’image du personnage, systématiquement sur le fil du rasoir entre tendresse et dureté, moments de répit et difficultés insurmontables, Halfdan Pisket brosse tout à la fois le portrait d’un père, loin d’être irréprochable parce qu’humain, et celui d’une communauté en exil, condamnée à la débrouille et aux marges, mais aussi à la solidarité. Une œuvre touchante et dure, sans pathos inutile, seulement l’urgence de la jeunesse et de l’amour, la violence de la survie et la vie elle-même.

À la fin des années 70, le père d'Halfdan Pisket décide de quitter la Turquie, afin de fuir un passé douloureux et reconstruire sa vie au Danemark, là où, dans les magazines, les femmes sont particulièrement belles. Mais les choses sont plus complexes que prévu, comme si le sort s'acharnait sur cet homme déraciné et insoumis...

De la lecture de cette oeuvre magnifique, qui aborde le thème de l'intégration, on ressort bouleversé. Et troublé. Par ce personnage ambivalent, mais terriblement attachant.

Et par la force créative d'Halfdan Pisket qui a su transcender l'histoire tragique de son père avec une énergie résiliente étonnante. On avait déjà été époustouflé par le dessin et la poésie du premier tome, Déserteur. Ici, l'auteur va encore plus loin dans l'urgence, la puissance de survie, découpées au scalpel jusqu'à l'extravagance.
Fin des années 1970. Suite à sa désertion de l'armée, le héros, qui n'est autre que le père de l'auteur, quitte la Turquie pour le Danemark. Après avoir trouvé un travail précaire, il rencontre Sofie, une jeune Danoise avec qui il aimerait s'installer et bâtir une relation sérieuse. Mais sa situation administrative, le racisme et l'injustice sociale lui réservent un tout autre sort. ©Electre 2019
Format : Cartonné
Nb de pages : 133 pages
Poids : 834 g
Dimensions : 22cm X 30cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-917897-32-4
EAN : 9782917897324

Du même auteur : Halfdan Pisket