Callista
facebook google+ twitter

Callista

récit du IIIe siècle

de

chez Téqui

Paru le | Broché 479 pages

Grand format Livre broché
25.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison

traduction de l'anglais, introduction et notes de Michel Durand


« Si quelque chose se prépare ? Ah oui, je te le garantis ! Nous nous chargerons de leur arracher la vérité. Si nous n'y arrivons pas par la douceur, il nous suffira d'ajouter quelques autres ingrédients : une hache, un fauve ou un tison ardent. »

La situation se dégrade pour les chrétiens qui, jusque-là, avaient été plus souvent victimes de la fureur populaire que de l'hostilité impériale. Mais l'empereur Dèce veut empêcher le christianisme de bouleverser l'Empire et faire supprimer par un édit le nom et la religion du Christ.

Jucundus décide de rendre visite en Tunisie à son neveu, Agellius, un jeune chrétien. Il sent en effet que le temps presse, l'édit devant être publié d'un jour à l'autre. Quelles seront les convictions d'Agellius, au moment où il fait la connaissance de la belle Callista, une jeune Grecque païenne ?

Cette plongée au coeur de la persécution anti-chrétienne nous offre une reconstitution authentique de l'Afrique proconsulaire du IIIe siècle et nous fait découvrir la spiritualité de Newman qui résonne de façon saisissante avec notre époque où chaque chrétien doit faire face aux difficultés d'assumer sa foi.
Ce roman, publié en 1857 par le cardinal J. H. Newman, canonisé en 2019, se fonde sur un travail de documentation pour évoquer les persécutions contre les chrétiens sous l'empereur Dèce, et offrir une reconstitution de l'Afrique proconsulaire du IIIe siècle à travers les personnages de Jucundus, Agellius, un jeune chrétien et Callista, jeune Grecque païenne. Avec deux textes de Benoît XVI. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 479 pages
Poids : 694 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7403-2223-9
EAN : 9782740322239

Du même auteur : John Henry Newman (saint)