Cameroun : combat pour mon pays
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 143 pages
Poids : 250 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-916872-29-2
EAN : 9782916872292

Cameroun

combat pour mon pays

de

chez Duboiris

Collection(s) : Secrets d'Etat

Paru le | Broché 143 pages

Tout public

12.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Patriotes, levons-nous pour sauver le Cameroun !

Voici quelques décennies que le Cameroun a perdu sa respectabilité et sa crédibilité à l'intérieur comme à l'extérieur. Plusieurs organismes internationaux le classent parmi les pays les plus corrompus. Des investisseurs étrangers ont déserté le pays à cause de la corruption et de l'incurie de l'administration, des milliers de Camerounais de la diaspora sont systématiquement découragés de revenir alors qu'ils rêvent d'apporter leur expérience et leur savoir-faire à la nation. Même les « lions indomptables » qui ont fait l'honneur et le prestige du Cameroun dans le monde peinent à recevoir le respect et la considération qu'ils méritent. C'est dire à quel point le Cameroun s'est déprécié.

L'histoire politique nationale est également déconsidérée ; les héros de la lutte pour l'indépendance (Um Nyobe, Félix Moumié, Osendé Afana, Ernest Ouandié, Charles Assalé, André-Marie Mbida...) sont oubliés et leurs noms effacés de la mémoire collective. Les dirigeants camerounais ont même abandonné la dépouille du premier président de la République, Ahmadou Ahidjo, à l'étranger. Quant à la jeunesse, elle est laissée sans perspective alors qu'elle représente la force et l'avenir de la nation.

Peut-on bâtir un pays fort en traitant ses enfants et son histoire ainsi ? Peut-on rassembler les Camerounais en méprisant la partie anglophone, qui a contribué à l'unité nationale ? Comment comprendre qu'un pays qui a tant de ressources humaines et naturelles soit en si mauvais état près de 60 ans après son accession à l'indépendance ? Comment redonner confiance à tout un peuple abandonné à son triste sort par des dirigeants qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes ?

Un acteur de premier plan, ayant vécu de l'intérieur la descente aux enfers du Cameroun, rompt le silence après 17 années de prison et de torture. Il raconte comment un système déshumanisant, décrié aujourd'hui par les Camerounais, s'est installé au coeur du pouvoir. Il propose des solutions pour en sortir.

Biographie

Titus Edzoa est professeur agrégé de médecine et chirurgien.
Il a été secrétaire général à la présidence de la République, conseiller spécial à la présidence de la République, ministre de la Santé et de l'Enseignement supérieur, membre fondateur du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais), co-rédacteur de la Constitution du Cameroun. Arrêté en 1997 pour avoir osé annoncer sa candidature à la présidence de la République, il est empêché de dire aux Camerounais ce qu'il sait du système violent et autoritaire qui prend racine dans tout le pays en avril 1984.