Camille, mon envolée
facebook google+ twitter

Camille, mon envolée

de

chez Le Livre de poche

Collection(s) : Le Livre de poche, n° 34176

6,60 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

Mélanie Cartier (Atout Livre)

Quel texte ! La vie de Sophie Daull a basculé dans l'horreur en quatre jours ; quand sa fille adolescente, Camille, est emportée par une fièvre que les médecins ont sous-estimée... Pour ne pas se dissoudre dans l'immense douleur qui la submerge, elle prend un stylo, un cahier, et commence une lettre à sa fille... C'est ce texte que nous lisons, un texte incroyablement fort et intense, un texte qui devrait nous repousser, et qui pourtant nous emporte. Un texte dont on ressort un peu plus humain, un peu plus conscient de la terrifiante fragilité de nos existences, et de la beauté de nos vies.

Brindha Seethanen (Millepages)

Au fil de ce premier roman profondément intimiste, Sophie Daull nous raconte l'insoutenable.

Le choix de l'écrit s'impose à elle. Coucher sur papier sa douleur, comme pour mieux s'en dévêtir et la laisser prendre corps dans la tête du lecteur.

Tel un fluide qui passerait de nos yeux à sa plume, on aimerait que se produise une alchimie qui la ferait exister sans cette souffrance.

Sophie, sa tragédie, la perte de sa fille, Sophie, que l'on voudrait serrer dans nos bras pour lui dire "ca va aller Sophie" et ainsi insuffler dans son corps de mère endeuillée l'énergie de la vie qui doit continuer.

Camille, mon envolée

Camille, 16 ans, a été emportée en quatre jours par une fièvre foudroyante. Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille, Sophie Daull a commencé à écrire.

Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard « franc, droit, lumineux », les moments de complicité ; l'après, le vide, l'organisation des adieux, les ados qu'il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent. Écrire pour rester debout, vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l'enfant disparue, endiguer le raz de marée des pensées menaçantes. Loin de l'épanchement d'une mère endeuillée, Camille, mon envolée est le récit d'une résistance à l'insupportable, où l'agencement des mots tient lieu de programme de survie.
Camille, 16 ans, est emportée à la veille de Noël par une violente fièvre. Sa mère se remémore les moments de complicité, les conflits et les rires, mais aussi l'après : le vide, les adieux, les gestes qui apaisent et les pensées envahissantes. Un récit qui témoigne de la résistance à l'insupportable. Prix révélation (Forêt des livres) 2015. Premier roman. ©Electre 2018

Du même auteur : Sophie Daull