Campo santo

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 263 pages
Poids : 250 g
Dimensions : 12cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7427-8080-8
EAN : 9782742780808

Campo santo

de

chez Actes Sud

Collection(s) : Lettres allemandes

Paru le | Broché 263 pages

21.30 Disponible - Expédié sous 12 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'allemand par Patrick Charbonneau et Sibylle Muller


Quatrième de couverture

Après la publication des Anneaux de Saturne, l'éminent écrivain de langue allemande W. G. Sebald (1944-2001) projeta d'écrire une histoire naturelle et culturelle de la Corse. Il choisit l'île française comme territoire emblématique de sa vision du monde, et comme point de départ d'une nouvelle pérégrination littéraire.

Les quatre récits corses que voici ont été extraits par l'auteur lui-même du manuscrit inachevé pour être publiés de manière isolée. Réunis ici, chacun d'entre eux nous enchante par une force d'évocation et une musicalité magistrales.

Quatorze essais, inédits en France, complètent le présent recueil. Grâce à la grande érudition de W. G. Sebald, chacun des sujets traités devient passionnant. Qu'elle évoque Piana, Ajaccio, les forêts sauvages du centre de la Corse, Nabokov, la musique, Peter Handke ou Jean Améry, la voix de Sebald est identifiable entre toutes.

Biographie

Winfried Georg Maximilian Sebald, Max pour les intimes, est né le 18 mai 1944 à Wertach, en Bavière du Sud. Exilé volontaire, il quitte définitivement l'Allemagne à vingt-deux ans pour étudier en Suisse et en Angleterre, où il se fixe et poursuit une carrière universitaire jusqu'à sa mort accidentelle, le 14 décembre 2001.

W. G. Sebald a d'abord publié des essais. Il a quarante-quatre ans lorsque paraît sa première oeuvre littéraire. Le succès international survient quatre ans plus tard, après la publication des Emigrants en 1992. Par la suite, W. G. Sebald a reçu de nombreuses distinctions internationales. Ses oeuvres sont publiées en France chez Actes Sud.

Du même auteur : Winfried Georg Sebald