Ce qui découle du fait que ce n'est pas la femme qui a tué le père
facebook twitter

Ce qui découle du fait que ce n'est pas la femme qui a tué le père

et autres textes psychanalytiques

de

chez Gallimard

Collection(s) : Folio, n° 6793. Sagesses

Paru le | Broché 126 pages

Public motivé

Poche Livre broché
3.50 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduction de l'allemand par Isabelle Hildenbrand | présenté et annoté de Dorian Astor


Ce qui découle du fait que ce n'est pas la femme qui a tué le père

Et autres textes psychanalytiques

« Que peut-on conclure de tout cela pour les liens entre les sexes ? »

Il serait aisé de présenter Lou Andréas-Salomé comme une grande figure du féminisme, se laissant guider par sa vie : celle
d'une femme libre, intellectuelle, sans enfants. Tout aussi aisé, en lisant quelques-unes de ses assertions sur « le type féminin » ou la structure masculine de la libido, de la présenter, au contraire, comme une voix exemplaire d'essentialisation de la femme, réduite à un « Éternel féminin », maternel avant tout. Ce n'est pourtant ni d'un côté ni de l'autre, insaisissable,
qu'elle se trouve sans doute : en un interstice singulier qu'il reste à questionner et dont les articles ici réunis portent remarquablement l'équation.

Narcissisme, féminité, complexe d'Oedipe... Trois textes psychanalytiques, denses et sinueux, par celle que Freud nommait « la compreneuse ».
Trois textes psychanalytiques issus du recueil "L'amour du narcissisme" qui traitent de la féminité, du complexe d'Oedipe et de l'amour de soi. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 126 pages
Poids : 92 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-286035-5
EAN : 9782072860355

Du même auteur : Lou Andreas-Salomé