Cent titres
facebook twitter

Cent titres

de

chez Grasset

Paru le | Broché 217 pages

Grand format Livre broché

préface de Jacques Roubaud


Chronique Page des libraires, rédigée par Christine Lechapt Librairie Charlemagne (Toulon)

Dans la majorité des cas, ce qui nous attire en premier dans un livre, c’est son titre et/ou sa couverture. C’est pour cela que les auteurs et leurs éditeurs y apportent une attention toute particulière. Clémentine Mélois pastiche par l’image 100 titres de la littérature classique, en empruntant à la culture populaire, usant et abusant d’anagrammes, de contrepèteries et de jeux de mots, tous plus jubilatoires les uns que les autres. On se prend alors à rêver à ce qu’aurait été le contenu des Chroniques marxiennes de Ray Bradbury, ou à l’épreuve endurée par Herman Melville à l’écriture de Maudit Bic. Nul doute que, à la suite de cet ouvrage, vous mourrez d’envie d’ajouter d’autres titres à cette liste, comme le fait Jacques Roubaud dans la préface. Pour ma part, je citerai deux « perles de libraire » que j’aime particulièrement : Plaidoyer pour le bonheur de Matthieu Pernod et Simon et Garfunkel de Hermann Hesse. À vous de jouer maintenant !

Voici une étonnante bibliothèque. Clémentine Mélois y pastiche par l'image les classiques de la littérature. Lirons-nous aujourd'hui Maudit Bic, d'Herman Melville, ou Père et Gay, de Léon Tolstoï ? Au fait, quel philosophe a écrit le Crépuscule des idoles des jeunes ? Pour décrypter les anagrammes, contrepèteries, homophonies, permutations et autres astuces de ces cent titres, on passera de la culture classique à la culture populaire, puisant dans des souvenirs de lectures, de chansons, de publicités ou de films.

« Un récit servi par un talent éblouissant. »

Fiodor Dostoïevski

« Une sensibilité unique au monde. »

Antonin Artaud

« Ancienne élève des fac-similés, Clémentine Mélois n'a depuis cessé de les détourner avec malice et, disons-le simplement, génie. »

Bernard Pivot
Une anthologie de couvertures détournées d'ouvrages connus : anagrammes, contrepèteries, homophonies, astuces : du "Maudit Bic" de Melville au "Père et gay" de Tolstoï. Un essai en forme d'interrogation sur la double histoire de l'esthétique des couvertures : celle de l'oeuvre et celle de l'éditeur. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 217 pages
Poids : 372 g
Dimensions : 14cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-246-85483-8
EAN : 9782246854838

Du même auteur : Clémentine Mélois