RESTEZ A LA MAISON, NOUS VOUS LIVRONS A DOMICILE.
Nos services continuent à fonctionner en lien avec nos partenaires fournisseurs et transporteurs.
Les délais de livraison indiqués sur les fiches des ouvrages sont prolongés en raison de la situation actuelle.
Nos collaborateurs volontaires restent mobilisés, et respectueux des consignes de sécurité, afin de vous servir au plus vite.

Cet obscur objet du vouloir
facebook google+ twitter

Cet obscur objet du vouloir

de

chez Verdier

Collection(s) : Philosophie

Paru le | Broché 156 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
16.50 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

« Je ne veux rien. » Une formule en apparence anodine, une énigme pourtant, en raison de sa plurivocité. Est-elle l'expression d'un amour désintéressé (on ne veut rien pour soi) ou d'un renoncement à la vie (on ne veut rien du tout) ? Ces deux horizons de sens semblent irréductibles l'un à l'autre. Il s'agit ici d'interroger leur possible rapport : d'envisager qu'ils puissent constituer deux déclinaisons d'une même figure du vouloir. Entre un amour qui se voudrait au-delà de tout désir et un désir qui ne veut plus rien d'autre que la mort, pourrait-il exister un lien ?

Le premier temps du parcours explore cette figure multiforme, en faisant appel à quelques grands témoins, venus du cinéma, de la littérature ou de la mystique. Il conduit à ce constat : que ce soit ouvertement sous la figure du désespoir ou plus obscurément sous le masque de l'amour, certains êtres aspirent à n'être plus. Le second temps se concentre sur cette aspiration paradoxale, afin d'en comprendre la nature et d'en dégager le fondement. Si la philosophie l'a largement ignorée, la psychanalyse s'est efforcée de la thématiser, en avançant l'hypothèse d'une « pulsion de mort ».

Or penser l'aspiration au non-être en termes de pulsion, c'est en faire une tendance inhérente au vivant. On propose d'y reconnaître plutôt une possibilité de l'existant. L'objet de ce livre est en somme de rapatrier en philosophie ce que Freud avait nommé pulsion de mort, et d'en tirer les conséquences pour une compréhension renouvelée de l'existence humaine.
Une réflexion sur l'absence de désir, amour désintéressé ou renoncement à la vie. L'exploration de cette forme particulière du vouloir fait appel à des figures venues du cinéma, de la littérature ou encore de la mystique, qui dévoilent que sous le masque de l'amour ou de la figure du désespoir peut paradoxalement se cacher le désir de ne plus être. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 156 pages
Poids : 222 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37856-018-8
EAN : 9782378560188