Che Guevara : ombres et lumières d'un révolutionnaire
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 178 pages
Poids : 240 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84950-556-4
EAN : 9782849505564

Che Guevara

ombres et lumières d'un révolutionnaire

de

chez Syllepse

Collection(s) : Utopie critique

Paru le | Broché 178 pages

Tout public

18.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Patrick Silberstein


Quatrième de couverture

Transformer un militant révolutionnaire en icône n'est-ce pas insulter sa mémoire ? Cinquante ans après la mort de Che Guevara, les marchands de posters et de tee-shirts n'y trouvent rien à redire et la figure du guérillero peut continuer à susciter admiration ou fascination sans que beaucoup n'en connaissent réellement la pensée, les engagements ou tout simplement l'itinéraire.

Samuel Farber, militant de la gauche radicale américaine, n'est pas un idolâtre de Che Guevara. Originaire de Cuba, il nous propose une réflexion critique sans concession sur l'itinéraire du guérillero en restituant le parcours et non le mythe du Che. De sa naissance en Argentine à son assassinat par la CIA en Bolivie le 9 octobre 1967, l'auteur reprend le fil de sa vie. Le jeune étudiant en médecine, dont le voyage à travers l'Amérique latine confrontée à la misère et aux dictatures décide de son engagement politique, entreprend alors de se consacrer à la révolution.

Ces années de formation sont essentielles pour comprendre la pensée de celui qui sera bientôt surnommé Che Guevara lorsqu'il rejoint Fidel Castro. La révolution cubaine, ses responsabilités dans la réforme agraire, son engagement militaire au Congo et enfin l'expédition en Bolivie qui lui sera fatale constituent les temps forts de l'ouvrage.

Samuel Farber offre également au lecteur une nouvelle approche critique de la pensée de Che Guevara qui éclaire pleinement ses actes et ses choix fortement marqués par un volontarisme autoritaire qui éclipse la question démocratique et qui annonce déjà les impasses de la révolution cubaine.

Un portrait sans concessions qui éclaire sous un nouveau jour une figure exceptionnelle du 20e siècle.