Citoyenneté, république, démocratie : en France de 1789 à 1914
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 256 pages
Poids : 372 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7495-3590-6
EAN : 9782749535906

Citoyenneté, république, démocratie

en France de 1789 à 1914

de , ,

chez Bréal

Paru le | Broché 256 pages

Classes prépa et concours

18.50 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

ouvrage coordonné par Maxime Kaci


Quatrième de couverture

Citoyenneté, république, démocratie : autant de termes consacrés comme des repères fondateurs de l'histoire politique contemporaine française. Malgré leur usage courant, leur signification n'en demeure pas moins complexe et évolutive, ce qui appelle à se défier des fausses évidences.

Entre 1789 et 1914, un même vocable peut recouvrir des conceptions et des projets bien différents. La citoyenneté, la république et la démocratie ne sont pas des concepts désincarnés, ni des réalités politiques qui auraient fini inexorablement par s'imposer, mais des constructions socioculturelles, en perpétuel débat, qui ont été investies des craintes et des espérances propres à chaque époque.

Historiciser ces trois termes revient alors à souligner les incertitudes voire les oppositions qui ont traversé une société française en pleine mutation entre le début de la Révolution et celui de la Première Guerre mondiale.

Cet ouvrage offre matière à réflexion à tout lecteur intéressé par les racines du régime républicain actuel : l'éclairage historique souligne la diversité des possibles et le poids des engagements citoyens au cours d'une période où la participation du plus grand nombre aux affaires publiques est devenue un enjeu majeur.

Biographie

Delphine Diaz est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l'université de Reims Champagne-Ardenne, membre du laboratoire CERHiC (EA 2616). Ses recherches portent sur l'histoire de l'exil et de l'accueil de réfugiés en France et en Europe au XIXe siècle. Elle a publié en 2014 chez Armand Colin Un asile pour tous les peuples ? Exilés et réfugiés étrangers dans la France du premier XIXe siècle. Elle coordonne le programme AsileuropeXIX de l'Agence nationale de la recherche (2016-2020).

Maxime Kaci est maître de conférences en histoire contemporaine à l'université Bourgogne Franche-Comté et membre du Centre Lucien Febvre (EA 2273). Ses recherches portent sur les engagements collectifs et les circulations transfrontalières en Europe aux XVIIIe et XIXe siècles. Il a notamment publié Dans le tourbillon de la Révolution, Mots d'ordre et engagements collectifs aux frontières septentrionales (1791-1793) aux Presses universitaires de Rennes (2016).

Stéphane Lembré est maître de conférences en histoire contemporaine à l'École supérieure du professorat et de l'éducation Lille Nord de France et membre du laboratoire CREHS (EA 4027) de l'université d'Artois. Ses recherches portent sur l'histoire de l'éducation, notamment celle de l'enseignement technique à propos duquel il a publié une Histoire de l'enseignement technique à La Découverte (2016), et sur l'histoire économique et sociale de la France et de l'Europe aux XIXe et XXe siècles.