City boy : chronique new-yorkaise
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 326 pages
Poids : 436 g
Dimensions : 14cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-259-21138-3
EAN : 9782259211383

City boy

chronique new-yorkaise

de

chez Plon

Collection(s) : Feux croisés

Paru le | Broché 326 pages

Impression à la demande
31.00 Impression à la demande chez l'éditeur - Expédié sous 15 à 20 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais par Philippe Delamare | préface John Irving


Quatrième de couverture

Les années soixante-dix : au seuil de la banqueroute, en plein chaos urbain, jamais New York n'a abrité plus de dangers, d'audaces et de talents. En pleine ébullition intellectuelle et artistique, la ville de Susan Sontag, Truman Capote et Jasper Johns voit défiler les scandales et éclore les génies. C'est là que le jeune Edmund White fait ses débuts d'écrivain, là qu'il croise William Burroughs ou Vladimir Nabokov, là que s'insinuent en lui cet esprit à la fois transgressif et désinvolte, cette mondaine subtilité et ce charme ambigu. Là encore que s'expriment tous ses appétits, ceux d'un lecteur boulimique, d'un curieux jamais rassasié, d'un sensuel en quête d'hommes, sans fard ni fausse pudeur, d'errances érotiques en interdits assouvis.

Parcours initiatique traversé d'icônes et de passions, ce texte brosse le portrait d'une époque et d'une ville mythiques, sous la plume sulfureuse d'un écrivain en devenir, porte-drapeau d'une génération d'artistes gays.

Biographie

Né en 1940 à Cincinnati, Ohio, Edmund White se fait connaître du grand public dix ans après sa participation au groupe Violet Quill, mouvement d'écriture gay. New-Yorkais, enseignant à l'université de Princeton, il est l'auteur de plusieurs romans, Écorché vif, La bibliothèque qui brûle, La Symphonie des adieux, L'Homme marié, d'une autobiographie, Mes vies (tous disponibles chez 10/18) et d'une biographie de Jean Genet (Gallimard, 1993).

Du même auteur : Edmund White