Colorado
facebook twitter

Colorado

de

chez Minuit

Collection(s) : Paradoxe

Paru le | Broché 174 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
18.00 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Samuel Hoppe Librairie Volume (Paris 3e)

Avant même de distinguer une quelconque forme, notre œil perçoit les couleurs. Elles sont omniprésentes et la littérature, pas plus que les autres modes d’expression, n’y échappe. Dans son livre précédent, paru chez Minuit, Frédérique Toudoire-Surlapierre, professeure de littérature, interrogeait la relation du couple oui/non et son influence sur la littérature. Avec Colorado, qui tire son titre d’un jeu avec les mots, leurs sons et leurs sens, elle explore, dans cet essai qui flirte avec les limites des études littéraires, le rapport que les couleurs entretiennent avec la littérature. Nourrie de pensée deleuzienne et de poésie, la chercheuse propose de s’intéresser à des « lignes de couleurs » investies de valeurs esthétiques nourries par la peinture. Ces lignes constituent une nouvelle cartographie du champ littéraire. S’appuyant sur le travail élaboré dans Mille-Plateaux par Deleuze et Guattari, qui dégagent des lignes de séparation et de picturalité comme éléments structurants des champs littéraires américain et français, Frédérique Toudoire-Surlapierre suit une ligne esthétique et picturale. Pour l’Amérique, elle reprend la « ligne de séparation » tout en élargissant le sens en lui insufflant l’idée supplémentaire de « ligne de fuite ». Forte de ces éléments de base, elle met cette proposition cartographique à l’épreuve, non seulement de la littérature, mais aussi du cinéma, très gourmand en couleurs, de la peinture, de la photographie, ainsi que de l’histoire culturelle des deux continents. Que deviennent ces lignes et que devient la littérature alors que les couleurs sont des parures, des paravents, ou encore des voiles, que la perception des couleurs est toujours une négociation ? À l’arrivée de ce voyage qui traverse le Colorado, les couleurs auront-elle modifié les lignes d’origine, esquissant une nouvelle cartographie ?

Paradoxe

Colorado

Ce livre n'est pas un guide sur le Colorado. C'est à une expédition dans les mots et les images des couleurs que nous vous invitons, voyage qui nous emmènera dans les continents européen et américain - de sorte qu'il sera tout de même question du Colorado.

Plébiscitée par nos sociétés contemporaines, la couleur permet à chacun de sentir les vertus sociales, ethniques mais aussi artistiques de la diversité. D'une manière parfois abrupte, la couleur révèle la nature de nos relations aux autres et à nous-mêmes : les couleurs sont-elles juxtaposées, harmonieusement combinées ou se recouvrent-elles au contraire les unes les autres ? Sont-elles séparées ou mélangées ? Si la couleur nous fascine tant, c'est aussi parce qu'elle conforte l'un de nos fantasmes esthétiques les plus tenaces : la possibilité d'un mimétisme parfait de l'art. Dans un monde où tout est coloré, ou le devient, quel sens le noir et blanc de l'écriture peut-il bien prendre, quel rôle peut-il encore jouer ?

S'accaparant les possibilités colorées de médias comme la peinture, le cinéma, ou encore la photographie, les mots se servent des couleurs, avec toute l'ambivalence de l'expression : ils en profitent, ils les modifient, parfois ils les abîment aussi. Parler de la couleur n'est jamais seulement métaphorique. La littérature n'évince pas la couleur, elle lui offre des lignes directrices, qu'elles soient fuite ou découverte, lui permettant de faire fi des frontières réelles et imaginaires. Se découvrent ainsi, au gré des oeuvres, des « lignes de couleurs » où se renégocient quelques-uns des tropismes de l'être humain.
Dans ce livre où il n'est question du Colorado que de façon périphérique, l'auteure réfléchit à la couleur, à la place qu'elle occupe dans les sociétés contemporaines, tant sur le plan social ou éthique qu'artistique. Elle interroge notamment le rôle que peut avoir la littérature, pratique reposant principalement sur le noir et le blanc, dans une monde tout accaparé par la couleur. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 174 pages
Poids : 202 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7073-2825-0
EAN : 9782707328250

Du même auteur : Frédérique Toudoire-Surlapierre