Combattre en sociologues : Pierre Bourdieu & Adelmalek Sayad dans une guerre de libération (Algérie, 1958-1964)

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 303 pages
Poids : 336 g
Dimensions : 12cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7489-0339-3
EAN : 9782748903393

Combattre en sociologues

Pierre Bourdieu & Adelmalek Sayad dans une guerre de libération (Algérie, 1958-1964)

de

chez Agone éditeur

Collection(s) : L'ordre des choses

Paru le | Broché 303 pages

Professionnels

22.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

édition établie par Thierry Discepolo


Quatrième de couverture

Comment être utile dans un contexte de colonisation et de guerre de libération ? C'est la question que se posent le Béarnais Pierre Bourdieu et le Kabyle Abdelmalek Sayad en pleine effervescence révolutionnaire. Dès leur première rencontre, à l'université d'Alger, en septembre 1958 (l'un a 28 ans, l'autre 25), va se nouer une forte amitié intellectuelle sur la base d'une même volonté de comprendre et de changer le cours des choses. Inscrit en licence de psychologie, instituteur dans la banlieue algéroise, Sayad milite au sein des libéraux, mouvance qui rassemble plusieurs tendances politiques progressistes favorables à l'indépendance de l'Algérie, mais distantes des mouvements nationalistes et fondant leur projet sur une fraternité entre « Algériens » et « Européens ». Proche lui aussi de cette mouvance, Bourdieu, qui enseigne la philosophie et la sociologie, vient de publier son premier ouvrage, Sociologie de l'Algérie, où il analyse les fondements de la société algérienne et tes conséquences sociales de la guerre...

Biographie

Partant du travail de recherche pour sa thèse de socio-histoire (avec Gérard Noiriel), Amín Pérez a nourri son récit des archives publiques et privées de Bourdieu et de Sayad (dont leur correspondance, ainsi que celle de chacun d'eux avec Mouloud Feraoun, Himoud Brahimi, André Nouschi, etc.) complétées d'entretiens avec les survivants de ces années en Algérie.
Sociologue et enseignant à l'université du Québec à Montréal, Amin Pérez a notamment participé à l'établissement et à l'introduction des éditions critiques de deux ouvrages : le premier sur Abdelmalek Sayad, L'Immigration, ou Les paradoxes de l'altérité, et le second sur Pierre Bourdieu, Travail et travailleurs en Algérie (Raisons d'agir, 2014 et 2021).