Confessions d'un faussaire
facebook google+ twitter

Confessions d'un faussaire

la face cachée du marché de l'art

de

chez Max Milo

Paru le | Broché 274 pages

Tout public

Grand format Livre broché
19.90 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

Confessions d'un faussaire

Les faux sont partout dans l'art, dans les musées, les salles d'exposition, les galeries, et cela pour une raison simplissime : ces chefs-d'oeuvre sont réalisés avec la complicité des maîtres eux-mêmes (parfois), de la famille des artistes quand ils sont décédés (très souvent), des experts et des galeristes du monde entier (tout le temps).

Éric Piedoie Le Tiec, c'est trente ans de faux et dix de prison. Dans le récit hors norme d'un des principaux faussaires des quarante dernières années, on découvre la face cachée du marché de l'art. Miró, Toulouse-Lautrec, Dufy, Chagall, Arman... et surtout César : tous les grands maîtres y passent. « L'empereur » a réalisé des dizaines de milliers de faux, qui ont permis d'enrichir un grand nombre de marchands d'art. « Tout le monde savait ce que nous fabriquions à Nice, Copenhague, New York, Anvers, Shanghaï... mais tout le monde la fermait, car il y avait beaucoup d'argent à gagner. »
Après sa rencontre avec César en 1997, l'auteur met en place, avec la complicité du sculpteur, un trafic à grande échelle de copies d'oeuvres de l'artiste. Son témoignage permet de découvrir la face cachée du monde de l'art contemporain. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 274 pages
Poids : 357 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-315-00937-4
EAN : 9782315009374