Consulter autrement, participer effectivement : rapport public 2011 : rapport adopté par l'assemblée générale du Conseil d'Etat le 12 mai 2011
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 226 pages
Poids : 419 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-11-008582-5
EAN : 9782110085825

Consulter autrement, participer effectivement

rapport public 2011
rapport adopté par l'assemblée générale du Conseil d'Etat le 12 mai 2011

de

chez La Documentation française

Collection(s) : Conseil d'Etat

Paru le | Broché 226 pages

Professionnels

16.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Les attentes des citoyens et des usagers, le droit à l'information, la contestation des points de vue officiels comme celui des experts, conduisent à dépasser les consultations traditionnelles préalables à la décision publique et à mettre en discussion les idées, les projets et les textes.

La décision publique comporte le plus souvent des étapes préparatoires graduelles à tel point que sa légitimité dépend désormais de l'instauration d'un véritable processus délibératif sur la base duquel l'autorité compétente se prononce en toute responsabilité.

L'étude du Conseil d'État permet de prendre la mesure du retard supposé de la France en matière de «démocratie administrative». Par ses analyses et ses propositions, elle dessine les traits d'une nouvelle figure de l'administration que le Conseil d'État appelle de ses voeux, une administration qualifiée de «délibérative» parce qu'elle cherche à développer, au-delà des consultations formelles qui gagneraient à être allégées, de nouvelles procédures caractérisées par la transparence, l'ouverture, le débat public et le compte rendu.

Le thème traité cette année par le Conseil d'État revient à poser la question de la nature et des modalités d'association des «parties prenantes» à l'élaboration de la décision. Dit plus prosaïquement : «Comment se préparer plus efficacement au nécessaire et constant mouvement de réformes de la société et de l'État ?»